Parc Tsarasaotra : 4 oiseaux endémiques menacés

La protection de l’environnement ne se limite pas uniquement à la préservation des forêts. Cela concerne également ceux qui s’en servent en guise d’habitation, les animaux endémiques devraient faire l’objet de protection spécifique.

Le parc Tsarasaotra est l’un des 20 sites inscrits sur la liste des zones humides d’importance internationale à Madagascar. Il est le plus petit site Ramsar au monde avec une superficie de 10,40 hectares, situé en plein centre ville et en pleine capitale. Le site abrite 68 espèces d’oiseaux dont 20 d’entre eux des oiseaux d’eau endémiques, parmi lesquels quatre sont menacés d’extinction. Le site est le seul sur les hauts plateaux malgaches qui abrite le crabier blanc, le canard Meller, et le Grèbe malgache, lesquels se trouvent tous en danger d’extinction. Le site comprend également un lac comprenant un îlot. Le lac qui est une propriété privée est entouré d’eucalyptus et de camphriers ainsi que de joncs et de papyrus. Son rôle de refuge et de lieux de nidification en milieu urbain est particulièrement important pour des oiseaux d’eau tels que les hérons, et les canards pendant la saison cynégétique.

20 sites Ramsar

A ce jour, la Grande île compte 20 zones humides classées sites Ramsar, ayant une superficie totale de 2 094 910 hectares et répartis dans 6 Régions : Atsinanana, Melaky, Menabe, Boeny, Atsimo Andrefana et Analamanga.
Il s’agit de Tsimanampetsotse de Toliara II (203 740 Ha) ; le Complexe des Lacs Manambolomaty d’Antsalova (7 491 ha) ; le Lac Alaotra et ses BV d’Ambatondrazaka (722 500ha) ; le Marais Torotorofotsy de Moramanga (9 993 ha) ; le Parc Tsarasaotra d’Antananarivo (10,40ha) ; le Bedo de Belo-sur-Tsiribihina (1 962ha) ; la Rivière Nosivolo et affluents de Marolambo et Mahanoro (358 511 ha) ; le lac Kinkony de Mitsinjo (13 800 ha) ; le Mandrozo de Maintirano (15 145 ha) ; le Complexe Ambondro et Sirave de Morondava ( 14 481ha) ; la Barrière de Corail d’Androka de Toliara II et Ampanihy ( 91 445 ha) ; le Site Bio Culturel Antrema de Mitsinjo (20 620 ha) ; le Complexe zones humides Bemanevika de Bealanana (10 000ha) ; les Zones humides de Sahamalaza d’Analalava (24 049 ha) ; le Complexe lacs sacrés Ankarafantsika de Marovoay et Ambatoboeny (33 145 ha) ; les Zones humides Ambondrombe de Belo-sur-Tsiribihina (13 000ha) ; le Lac Sofia de Bealanana(1650 ha) ; les Mangoves de Tsiribihina (47 218ha) ; les Îles Barren de Maintirano et Antsalova (463 200 ha) et les Zones humides Onilahy de Toliara II et Betioky Atsimo (42 950ha).

jemimaR

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.