Faire de l’agriculture un levier de développement rapide

Faire de l’agriculture et de l’élevage un levier du développement de Madagascar, tel est le grand chantier que les dirigeants actuels veulent instaurer. Cette fois, il s’agit de coordonner plusieurs actions à partir de la base, c’est-à-dire depuis les paysans, jusqu’aux transformateurs, soit les industriels. Cela n’est pas chose aisée, puisque relier les paysans aux collecteurs et aux industriels a toujours été un casse-tête pour les responsables étatiques. Soit les paysans se sentent lésés et refusent de livrer leurs produits aux grands industriels, soit les industriels refusent de prendre les produits de ces paysans, faute de qualité et de quantité. Les efforts se focalisent ainsi vers le raccordement des besoins des deux parties et il importe d’avancer vers un équilibre parfait sur la loi de l’offre et de la demande.
Ceci étant, la multiplication de la formation et le renforcement de capacités des paysans sont mis en oeuvre. Les jeunes ruraux sont formés en termes de pratiques modernes de l’agriculture et de l’élevage. L’idée est d’inciter la population rurale et agricole à produire en abondance avec une meilleure qualité de produits.
L’enjeu est de taille, puisqu’il ne s’agit pas seulement de produire pour notre pays, mais également pour exporter vers les pays partenaires de Madagascar. L’Afrique et l’Océan Indien attendent beaucoup de nous. Faire de Madagascar le grenier de l’Océan Indien en est un objectif que se fixe le régime. Une initiative hautement stratégique sur le plan économique et diplomatique. Pour ce faire, la productivité à grande échelle s’avère impérative. L’ère de l’agriculture intensive moderne est en route. La mécanisation, l’usage des intrants pour accroître les rendements ou encore la mise en place des coopératives pour une meilleure valorisation des produits des agriculteurs du pays sont autant de signes d’une maturité de nos paysans. Nos paysans qui commencent à se relever en termes d’amélioration de leur productivité.

Imprimer Imprimer