Insécurité, de gros efforts à concéder

La sécurité dans notre pays laisse à désirer. Presque tous les jours, l’on apprend des attaques un peu partout, dans différentes régions de notre pays. Vendredi dernier, des éléments des Forces de l’ordre ont même été victimes d’une embuscade. Les gens ne se sentent en sécurité nulle part, dans leur propre pays.
Depuis un certain temps, on est passé des agressions, des vols à main armée, d’instinct de conservation et de survie à une insécurité criminelle sournoise. La pauvreté, l’absence des perspectives et d’avenir pour les jeunes et les flux migratoires expliquent cette nouvelle forme de violence et d’insécurité, qui se termine souvent par des morts d’homme.
Les observateurs estiment que l’établissement d’une confiance mutuelle entre gouvernés et gouvernants est plus que jamais primordial. Il ne faut pas toujours en blâmer les auteurs, si l’on veut en finir avec ce problème. Il faut cerner les raisons de ce malaise si profond et tenter d’en venir à bout.
Comment un simple citoyen d’une localité si lointaine, qui ne sait lire ni écrire, peut-il faire confiance à une justice si complexe et si corrompue ? Il incombe à nos dirigeants de trouver des solutions, c’est pour cela que nous les avons élus. Pour donner un monde meilleur au peuple, fatigué de son combat quotidien. Ainsi, une Justice équitable ne restera plus un vain mot.
Les opposants et les dirigeants ne manquent pas de se chamailler après chaque incartade de la population, mais personne ne cherche à donner une solution pérenne pour que cela ne se reproduise plus dans notre pays. Notre système judiciaire est, depuis des lustres, pointé du doigt. Pourquoi ne pas le réformer au bénéfice d’une population avide de justice justement ? Il n’est jamais trop tard pour prendre des bonnes décisions.