Point de vue : L’Assomption à Madagascar

La ferveur était au rendez-vous, hier, dans tout Madagascar lors de la célébration de l’Assomption par les fidèles catholiques. Les croyants ont envahi les églises pour célébrer la «dormition» de la Vierge Marie ou endormissement et la montée au ciel de la mère du Christ. Une effervescence particulière a été toutefois remarquée du côté d’Andohalo. Sur les lieux, l’Assomption a été marquée par l’inauguration de la statue grandiose de la Vierge Marie.
L’Assomption est aussi importante que Pâques ou Noël pour les chrétiens catholiques. Pour ces derniers, la mère de Dieu occupe une place dominante dans la religion. Raison pour laquelle, plusieurs églises ont été remplies de fidèles, hier. Un moment pour eux de démontrer leur foi en la Vierge immaculée, victorieuse du péché et de la mort.
Fête religieuse pour les uns, l’Assomption est également un moment de détente pour les autres du fait que c’est un jour férié pour tous, croyants ou non. La vie dans la Capitale a donc tourné au ralenti, hier. La circulation a été fluide. Quant aux parcs d’attraction ou le parc botanique et zoologique de Tsimbazaza, ils ont été pris d’assaut par les enfants accompagnés de leurs parents. C’était le cas aux jardins d’Ambohijatovo et d’Analakely.
Mais la politique n’a pas connu de trêve, hier, los de l’Assomption. La Haute Cour Constitutionnelle n’a pas chômé. Deux candidats, Jean Omer Beriziky et Richard Razafy Rakotofiringa, ont choisi le jour de l’Assomption pour déposer leurs dossiers de candidature. Une façon peut-être pour eux de recevoir la bénédiction de la Vierge Marie.
En tous cas, chacun a célébré l’Assomption à sa manière, croyant ou pas croyant.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.