- Madagascar Television - http://matv.mg -

Point de vue : Le silence inquiétant

La conjoncture politique est en ébullition depuis ces 10 derniers jours. Les manœuvres se sont succédées tant au niveau des proches du régime que de celui du camp de l’opposition. La déclaration de Thierry Rakotonarivo, vice-président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) avait déclenché un déclic dans le monde politique du pays. Les opposants ont de nouveau saisi l’occasion pour réclamer la réorganisation des élections. De son côté, les hommes du pouvoir actuel ont pris les devants pour surveiller de près, voire, décourager cette opposition. Les politiciens du pays vivent désormais dans une atmosphère de méfiance. Les suspicions et les doutes mutuels entre les parties prenantes de la vie politique surgissent et les accusations gratuites font surface. Des suspicions qui sont allées jusqu’au désarmement d’une Institution de la République, taxée d’appartenir à l’opposition.
Toujours est-il qu’aucune investigation ni enquête officielle n’a été lancée au sujet de l’existence de numéros identiques de carte d’identité nationale, depuis les remarques formulées par la CENI. Dans un Etat se prétendant être aligné aux principes de droit, une telle initiative se doit automatiquement d’être lancée sans compter, pour l’immédiat, les revendications politiques. Les résultats de ces enquêtes permettront de déterminer si ces doublons et ces numéros identiques existaient réellement. Et s’ils existaient, ces investigations permettront de dégager les responsables afin d’éviter les accusations gratuites de part et d’autre. Une revendication qui n’a pas forcément pour vocation de remettre en question les élections, mais plutôt de rechercher la vérité afin de mieux organiser les élections futures.
Les observateurs s’inquiètent tout de même du silence des organisations de la société civile et des partenaires internationaux de Madagascar dans cette affaire. On peut mieux comprendre celui de la Communauté Internationale qui ne veut pas, pour l’instant, s’immiscer dans les affaires souveraines de Madagascar, mais celui de la société civile est incompréhensible. La société civile avait, rappelons-le, déployé des moyens humains et matériels importants dans les processus électoraux qui se sont succédés dans le pays. Ne peut-elle pas s’inviter dans ce débat avant que la situation ne prenne une dimension politique incommensurable ? Il n’est pas trop tard pour l’ensemble des parties prenantes de se ressaisir et d’œuvrer ensemble à un pays plein d’avenir où la population peut vivre dans la sérénité et l’harmonie.


Article printed from Madagascar Television: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/point-de-vue-le-silence-inquietant/

Copyright © 2014 . All rights reserved.