Point de vue : Les députés ont tranché

Pour la troisième fois consécutive, l’ancien fonctionnaire des Nations Unies a été nommé Premier Ministre Chef du gouvernement. Christian Ntsay va d’ailleurs mener les tractations et les consultations avec le Président Andry Rajoelina pour former son équipe. Une équipe qui n’aura pas de temps de répit face à l’ampleur des promesses prévues par la Politique Générale de l’Etat.
Cette fois, les députés de la majorité ont choisi un candidat unique pour sa seconde reconduction. En effet, ils ont remis officiellement le nom du PM le soir du 18 juillet 2019 à Iavoloha lorsque le Chef de l’Etat les avait reçus. Ils n’ont pas caché leur obédience au PM sortant propulsé par une majorité écrasante de la Chambre Basse du Parlement.
Ceci dit, les hommes de l’IRD et des indépendants favorables à Andry Rajoelina croient à une meilleure réalisation des actions promises par le Chef de l’Etat lorsqu’il était candidat à travers cette nomination. Des réalisations qui peinent à voir le jour en dépit des pleins pouvoirs qu’il détenait pendant les 6 premiers mois de règne. Ces pouvoirs exécutifs et législatifs cumulés qui n’ont pas laissé pour autant une marge de manœuvre au Numéro Un du pays. Avec l’entrée des nouveaux députés assortie d’une assise confortable de la majorité, rien ne devrait empêcher le Président de la République à réaliser ses promesses. Sauf si les embrouilles partiront de … l’intérieur.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.