Point de vue : Un candidat qui veut soulager les maux

Un candidat qui a créé la surprise. Naina Andriantsitohaina est investi candidat du groupement politique IRD hier après-midi à l’Espace PK 00 de Soarano. Avec un speech démontrant la détermination de vouloir en découdre avec les maux de la population tananarivienne, l’ancien président du Syndicat des Industries de Madagascar (SIM) a conquis le monde du business. Les patrons des grandes maisons de presse, les opérateurs économiques de la capitale, pour ne pas dire les notables de la Capitale, ont assisté à cette cérémonie de proclamation de candidature.
L’IRD a sorti le grand jeu en présentant son candidat qui n’est autre qu’un homme d’affaires de grand renom. Celui qui est, jusqu’ici, l’un des personnages clés de l’actuel régime. Ayant été à la tête de la diplomatie malagasy depuis ce mois de Janvier, Naina Andriantsitohaina a assuré son rôle de manière beaucoup plus réaliste en initiant la mise en place des vitrines de Madagascar dans les représentations du pays à l’étranger. Le grand jeu, c’est aussi de porter un homme des médias fortement soutenu par ses pairs.
Le discours en disait long lorsqu’il s’attaquait directement à la bonne gouvernance de la Commune Urbaine d’Antananarivo. La lutte contre la corruption, la lutte contre les gabegies, la fin des cessions de terrains communaux, la lutte contre l’insécurité, la valorisation des marchands… autant de mesures que le candidat entend réaliser s’il arrive à la magistrature de la ville.
En somme, la surprise était présente, et même les opposants du régime ont dû réviser leurs notes et d’avancer d’autres pions afin de relever le défi. En tout cas, les dés sont jetés. L’on attend maintenant la décision finale des Organes de Vérification et d’Enregistrement des Candidatures (OVEC) avant que les choses sérieuses ne commencent.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.