Point de vue : Urbanisme et habitat : encore des efforts à concéder

La situation de l’urbanisme à Madagascar demeure un sujet à réflexion qui demande une bonne concentration des décideurs politiques. En plein chantier de construction, de réhabilitation et de rénovation, la montée des eaux dans plusieurs villes du pays remet en question les efforts concédés.
Dans le centre de la Capitale, la circulation est perturbée par cette montée des eaux. Behoririka, Besarety, Alarobia, Anosy… les motards ont eu du mal à circuler. Les petits véhicules ont dû rebrousser chemin et contourner certains quartiers pour atteindre leur destination finale. Les piétons, quant à eux, ont été obligés de patauger dans les eaux saumâtres dont le niveau, par endroits, atteint les genoux.
Problèmes d’évacuations ? Certes, les canalisations et les conduits d’évacuation d’eaux usées ne remplissent plus leurs fonctions. Toutefois, ces conduits se trouvent obstrués par des ordures ménagères emportées par le courant. Des bouteilles et des sacs en plastique abondent dans les égouts. Bon nombre de ces déchets émergent dans les canaux.
C’est en ces périodes pluvieuses que les difficultés sont constatées. Ce sont les conséquences des constructions illicites, de l’absence de travaux de maintenance périodique ainsi que de l’ignorance des citoyens. C’est dire que les dirigeants auront encore du pain sur la planche pour tenter de préserver une vie décente pour la population.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.