Police Nationale : 6 morts et 38 placés en garde-à-vue

Le bilan des festivités de fin d’année et de nouvel an est passablement lourd, si l’on ne parle que du bilan présenté par la Police Nationale.

Les services de la Police nationale ont enregistré 6 morts durant les fêtes de fin d’année et du Nouvel an dans les Districts d’Antananarivo Avaradrano, Antananarivo Atsimondrano et Antananarivo Renivohitra. Quatre personnes ont péri dans l’effondrement d’un mur à Ambohidrapeto. Il s’agit d’une famille entière, de 2 enfants et de leurs parents. Deux autres cadavres ont été repêchés dans un puits à Ambohitrinimanga Sabotsy Namehana et une personne épileptique, trouvée morte dans sa propre demeure à Behenjy Itaosy, d’après le rapport dressé par la Police nationale, hier à Anosy.
11 cas d’accident de circulation ont été enregistrés durant le 31 décembre et le 1er janvier dont 3 accidents matériels avec 2 conduites en état d’ivresse et 8 accidents corporels avec 13 personnes blessées, selon les précisions apportées par le commissaire divisionaire Dany Marius Rakotozanany, DGPN.
Par ailleurs, 25 cas de vols ont été enregistrés. Des policiers ont mené des patrouilles durant les fêtes, et au cours desquelles 63 personnes ont été interpellées. «Parmi ces 63 personnes, nous avons relâché les 25 personnes après examen de leur situation, 38 personnes sont placées en garde à vue. 22 personnes sont accusées de vol à la tire, 4 personnes de vol à l’esbroufe, 9 autres surprises en flagrant délit de vol, 1 personne pour trafic, consommation et détention de chanvre indien et 2 autres personnes pour conduite en état d’ivresse».
Par ailleurs, l’effectif des agents de patrouille a été augmenté pour la sécurisation durant les fêtes.

Narindra R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.