- Madagascar Television - http://matv.mg -

PPN : 4 mois de stock disponible, rassure le MICA

Craignant une pénurie, plus d’uns accourent faire des provisions et mettent de côté des produits de première nécessité. A entendre le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, il ne faut pas céder à la panique. «Il n’y a pas de pénurie et il n’y en aura pas » précise le numéro un de ce département.

“Nous avons un stock suffisant de PPN. Une descente a été réalisée à Toamasina le 16 mars dernier pour s’enquérir de la situation des stocks”. C’est en ces termes que s’est exprimé Lantosoa Rakotomalala, Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat. Les stocks actuellement disponibles peuvent couvrir les besoins pour quatre mois selon ses dires. Avec les livraisons prochaines par bateau, la situation des stocks sera de six mois, a-t-elle tenu à rassurer au cours d’une rencontre avec la presse, hier, à Anosy.
A la suite des mesures prises par le Président de la République Andry Rajoelina, face à la menace que représente le Coronavirus, le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA) a mis en place des dispositifs basés sur l’application des textes et règlementations dans le suivi des prix et de l’approvisionnement des marchés locaux. La déclaration de stock, l’affichage des prix sont obligatoires. Le MICA s’assure également du respect du circuit de distribution. Les pratiques commerciales contraires à la loi ne sont pas tolérées. Si hausse de prix il y a auprès de certains commerçants, c’est en raison de la spéculation.

Prix de référence

A l’issue du conseil des Ministres du 25 Septembre 2019, il a été décidé que des prix de référence devront être mis en place sur la base des calculs réalisés à partir des prix des produits sur le marché mondial, le coût de l’importation et les différentes taxes pour déterminer les prix réels qui devront être appliqués sur le marché, pour le bien de la population et afin de lutter contre la spéculation. Selon les précisions du ministre Lantosoa Rakotomalala, une réunion s’est tenue hier à Toamasina avec les importateurs et la direction régionale pour pouvoir fixer un prix de référence du prix du riz.
Rappelons que l’opération «Tsinjo» initiée depuis s’articule autour de trois axes prioritaires : protection économique et sanitaire des consommateurs ; contrôle du commerce et respect du circuit de distribution ainsi que la fiscalité ordonnée pour un marché local stable
Rencontre avec le secteur privé
Une réunion du MICA avec les groupements professionnels du secteur privé, les compagnies maritimes s’est tenue hier, en présence le DG de l’Agence Portuaire Maritime et Fluviale ainsi que le DG des douanes. Si aucun cas de contamination de Covid-19 n’a encore été déclaré à Madagascar, des dispositifs sont pris par le secteur privé et le Ministère pour éviter la rupture des marchandises dans les marchés. Il ne devrait pas y avoir de risque de pénurie a tenu a renchéri le Ministre. Par ailleurs, il faut également consommer locale et des mesures devront être prises pour assurer la productivité. «Nous sommes au côté du MICA dans cette mobilisation commune. Le secteur privé soutient pleinement les dispositions prises et lance un appel au calme aux consommateurs car le secteur public et le secteur privé sont à pied d’œuvre pour affronter tout risque dans les meilleures conditions possibles», a déclaré Hassim Amiraly, président du Syndicat des Industries de Madagascar. Ce n’est pas la première fois que le MICA et le secteur privé se réunit pour définir ensemble la meilleure approche. Rivo Rakotondrasanjy président de l’Alliance pour l’Industrialisation Durable de Madagascar de confirmer que chaque groupement est sollicité à s’exprimer sur l’impact de la propagation du coronavirus et à proposer des solutions.
D’autres réunions sont prévues.

C.R


Article printed from Madagascar Television: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/ppn-4-mois-de-stock-disponible-rassure-le-mica/

Copyright © 2014 . All rights reserved.