- Madagascar Television - http://matv.mg -

PPN : Haro sur les rétentions de stocks

Dès la déclaration de cas confirmés de Coronavirus dans notre pays, la première réaction des populations était de se constituer de provisions alimentaires suffisantes en vue d’un éventuel confinement.

L’Arrêté 0160/2011 relatif aux obligations de déclaration de stocks pour les importateurs, industriels, producteurs, grossistes et collecteurs est applicable à tous les opérateurs de PPN en général et riz en particulier. Le non-respect est passible d’une amende de 1.000.000 Ar à 30.000.000 Ar, conformément à la Loi sur la Concurrence.
Nul ne peut le nier, le riz est une denrée qui était difficile à trouver samedi dernier en raison d’une psychose. Outre l’achat effectué par un grand nombre de consommateurs devant la pandémie du Covid-19, des commerçants en ont profité pour augmenter les prix ou encore faire une rétention de stocks. Ce qui n’a pas manqué d’entrainer le grogne des consommateurs. 110 contrôleurs et commissaires de commerce ont été mobilisés, avec des éléments de la police nationale auprès de certains marchés. C’est ainsi qu’une rétention de stock a, entre autres, été découverte à Andoharanofotsy Tanjombato. Les contrevenants ont dû par la suite mettre en vente les marchandises dissimulées.
C’est surtout le «vary gasy», produit local qui se fait rare. Le ministère se veut rassurant en précisant qu’aucun problème d’approvisionnement de riz importés n’a lieu. Les stocks sont de 32.736 tonnes pour Atsinanana, 27.593 tonnes pour Atsimo Andrefana, 31.000 tonnes pour Anosy et 300 tonnes pour Boeny, de source auprès du ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat.
L’on apprend par ailleurs que la préfecture de Miarinarivo va procéder à une tournée de vérification physique des stocks disponibles et de suivi des mouvements des stocks de riz ay niveau des collecteurs et des grossistes dans les trois districts composant la Région Itasy. Une mesure qui s’inscrit dans le cadre du renforcement du suivi et de l’approvisionnement des PPN afin d’assurer la disponibilité des marchandises sur le marché. Cela permet également de prévenir les risques de pénurie en détectant et interdisant les rétentions spéculatives, les dissimulations et les accaparements.
Pour ce qui est des industries locales, la production locale de farine disponible actuellement permet de couvrir les besoins pour les 6 mois à venir. L’approvisionnement en huile se poursuit également.

C.R


Article printed from Madagascar Television: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/ppn-haro-sur-les-retentions-de-stocks/

Copyright © 2014 . All rights reserved.