Prime de 65.000 Ariary : Le MENETP appelle l’IGE à publier officiellement les résultats de l’enquête

Le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et Professionnel (MENETP) a exhorté l’Inspection Générale de l’Etat (IGE), actuellement en pleine enquête à propos de la répartition controversée du «panier garni» des agents de l’Etat, à publier les résultats de leur investigation de manière officielle. Le ministre Marie Thérèse Volahaingo a annoncé à l’issue d’une conférence de presse donnée hier à sa salle de réunion, à Anosy, que son établissement n’a rien à cacher et qu’il est disposé à collaborer avec les autorités judiciaires dans le cadre de cette enquête. Le MENETP a d’ores et déjà fourni tous les documents susceptibles de permettre aux inspecteurs de l’IGE de mener à bien leur mission.
Jouant la carte de la prudence, Marie Thérèse Volahaingo a révélé à la presse que la totalité du budget consacré au «panier garni», octroyé par la Présidence de la République au MENETP en date du 23 décembre 2019 a été de 2,382 milliards d’Ariary. 37 000 fonctionnaires, respectivement issus du ministère central, des 22 DRENETP, 17 PCC et 114 Cisco, devaient bénéficier des 65 000 Ariary promis par la Présidence. Cependant, la totalité du budget décaissé n’ayant pas été dépensée, dans un élan de générosité, le ministre Marie Thérèse Volahaingo a tenu à faire profiter la somme restante à l’ensemble des employés du MENETP, incluant les enseignants fonctionnaires, les enseignants FRAM ainsi que les contractuels, lesquels ont visiblement été exclus. Les DRENETP ont ensuite été chargées de la répartition de la prime de fin d’année au niveau de chaque Cisco. Les primes ont ainsi été distribuées en toute transparence.
Marie Thérèse Volahaingo a en outre ajouté que des mesures ont été prises contre le responsable du DRENETP Atsimo Andrefana, lequel a fait preuve de négligence dans l’affaire du vol des 130 millions d’Ariary de prime destiné aux fonctionnaires locaux. Le responsable en question a été démis de ses fonctions.
Marie Thérèse Volahaingo a également fait état d’Indemnité spéciale forfaitaire du personnel enseignant ainsi que d’indemnité de fonction spéciale des agents chargés de l’administration scolaire, lesquels seront inclus en prime dans les bons de caisse des enseignants au titre du mois de janvier.
Le MENETP a saisi cette occasion pour lancer un appel aux enseignants frustrés à reprendre leur travail et à faire preuve de volonté afin de permettre à nos progénitures de mener à terme l’année scolaire en cours.

L.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.