Projet Tanamasoandro : Démarrage du chantier

Chose promise, chose due. Le projet TanaMasoandro, initié par le Chef de l’Etat Andry Rajoelina commence à prendre forme. Le chantier a démarré hier sous l’oeil vigilant des ministres de tutelle.

“Le chantier de construction de la ville nouvelle TanaMasoandro démarre”. Hajo Andrianainarivelo, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Habitat et des Travaux publics l’a annoncé hier, à l’occasion de sa descente sur terrain en compagnie de Fanomezantsoa Lucien Ranarivelo, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche. La mise en place de la nouvelle ville TanaMasoandro s’étalera sur 5 ans. Cette première phase du projet consiste au remblayage d’un terrain de 100 Ha. La société qui exécutera le projet est connue à l’issue d’un appel d’offres lancé par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’habitat et des travaux publics. Pour commencer, les travaux de construction d’un pont Belley qui facilitera les déplacements des camions qui transporteront les matériaux nécessaires au remblayage et construction des infrastructures, sont entamés.

TanaMasoandro, un projet d’intérêt général
Le ministre Hajo Andrianainarivelo souligne l’importance de la construction de TanaMasoandro. Ce projet reste une meilleure solution pour désengorger la capitale. Le choix du site Ambohitrimanjaka et Ambohidrapeto n’est pas fortuit. Tout est bien étudié, d’après les explications de ce membre du gouvernement. Le projet TanaMasoandro vise à résoudre les problèmes d’urbanisme de la capitale dont les transports, l’exode rural, la pollution, la crise de logement. Les villes malgaches accueillent actuellement le 1/3 de la population et cela pourrait doubler d’ici 20ans. «Il faut préparer dès maintenant le futur», a-t-il indiqué. Interrogé au sujet du budget alloué à ce projet d’envergure, Hajo Andrianainarivelo rassure que Tana Masoandro va dans le sens de l’intérêt général. Le budget est bien inscrit dans la loi de Finances Rectificative LFR 2019. TanaMasoandro serait abordé dans le projet de Loi de Finances 2020. La réalisation de cette ville nouvelle s’effectue également avec le partenariat public-privé.

Indemnisation des expropriés
Mais, pour réaliser des projets d’intérêt général comme TanaMasoandro, il y a toujours des victimes d’expropriation foncière. Les riverains à exproprier suite à la réalisation du projet TanaMasoandro seront tous indemnisés, rassure Hajo Andrianainarivelo, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’habitat et des travaux publics. Une commission spéciale chargée du dossier d’indemnisation est mis en place au niveau de son département. Les populations touchées par l’expropriation seront indemnisées, à une unique condition qu’ils disposent de documents authentiques de propriété. L’Etat a choisi d’appliquer la négociation à l’amiable. L’Etat négocie et paie chaque propriétaire. Hajo Andrianainarivelo promet d’accélérer la procédure de paiement. Des propriétaires fonciers ont déjà entamé des négociations avec l’Etat. A l’allure où vont les choses, les premiers paiements interviendront à partir de la semaine prochaine.

Mesures spéciales pour les agriculteurs
L’Etat ne minimise pas le volet social. Des mesures spéciales seront prises pour les cas des personnes qui ont perdu leur emploi suite au remblayage. Pour les agriculteurs qui choisissent la reconversion professionnelle, ils seront priorisés lors de recrutement de main-d’œuvre du futur chantier.
Fanomezantsoa Lucien Ranarivelo, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, pour sa part, a parlé de la professionnalisation des agriculteurs. Ce projet a pour objet de favoriser l’insertion dans le métier et d’améliorer la production agricole. Les deux ministres Hajo Andrianainarivelo et Fanomezantsoa Lucien Ranarivelo ont constaté de visu les réalités sur terrain à Ambohitrimanjaka. Ils ont saisi l’occasion d’hier pour échanger avec la population locale, victime d’expropriation, suite à la construction de ville nouvelle TanaMasoandro.

Vola R

 

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.