Rajaonarimampianina et Rajoelina : Passation sous le signe d’altérnance

L’altérnance démocratique a primé pour cette fois-ci à Madagascar qui a toujours eu l’habitude de mettre en place son dirigeant par des procédures dites non démocratiques.

La passation de pouvoir entre le Président élu sortant, Hery Rajaonarimampianina, et le Président de la République nouvellement élu, Andry Nirina Rajoelina, s’est déroulée dans la fraternité et la convivialité. Tout s’est passé dans les règles constitutionnelles, dans le respect de la loi, et du protocole républicain. La cérémonie a eu lieu hier au palais d’Etat d’Iavoloha, en présence du Président de la République par intérim Rivo Rakotovao. Ce fut une occasion pour ces trois personnalités politiques de transmettre les dossiers relatifs à la présidence de la république, ainsi que les principaux sujets sensibles de l’Etat. Après 45 minutes de discussion à huis clos, les deux Présidents élus démocratiquement dont Hery Rajaonarimampianina et Andry Rajoelina ont procédé à la signature des documents de passation à l’issue de l’entretien. Pour matérialiser la passation de pouvoir entre les deux Présidents. Hery Rajaonarimampianina a rendu la clé du pouvoir au nouveau Président de la République, Andry Rajoelina avant de quitter le palais d’Etat d’Iavoloha. Les deux Présidents ont finalisé cette passation par la poignée de main sur le perron.
«Cette passation est la preuve de l’avancée démocratique du pays qui, certes, a toujours besoin d’être renforcée, et cela avec le concours de chaque citoyen, pour asseoir le développement et l’émergence de Madagascar», a indiqué le Président sortant, Hery Rajaonarimampianina, à l’occasion d’un bref entretien avec la presse.
Interrogé par les journalistes sur ce qu’il va faire après son mandat de 5 ans à la présidence de la république, Hery Rajaonarimampianina a rétorqué qu’il peut faire beaucoup de choses. Il a conclu en indiquant ces propos: «Je vais continuer à servir le pays».

Vola R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.