Rapt d’enfant : Un homme mutilé, victime d’un vindicte populaire

La complicité d’un responsable s’est terminée par un vindicte populaire. Un homme suspecté de kidnapping a été relaché par le quartier mobile, après avoir été capturé par la population, ce qui a provoqué la colère des gens.

Un homme, suspecté d’avoir kidnappé un enfant, a subi la colère de la population dans le district de Sambava. D’après les explications reçues, le rapt s’est déroulé dimanche dernier. Il a été capturé par la population ce jour-même mais il a été relâché par le quartier mobile. Selon les explications reçues, l’un des quartiers mobiles a un lien de parenté avec lui. Il a été de nouveau capturé par les habitants lundi, de peur de le voir s’enfuir de nouveau, la population l’a mutilé.
Un petit garçon dénommé Sidiot disparaît soudainement dimanche dernier. Il a été vu la dernière fois dans un village appelé Antsahalava Beanantsindrabe. Une personne l’a vu avec un homme et cette dernière s’est souvenue de cet homme avec qui il était. Les habitants sont partis à sa recherche tout de suite après l’annonce de la disparition. L’auteur du kidnapping a été arrêté et a été emmené au quartier mobile afin que celui-ci le garde jusqu’au matin avant de le livrer aux forces de l’ordre.
L’on ne sait pas ce qui s’était passé. Mais, voilà il a été relâché par le quartier mobile. Après enquête, l’on sait que l’un des membres du quartier mobile est le père du kidnappeur. La population s’est de nouveau mise sur la piste de ce dernier. Vers 16h, le lundi, il a été capturé par les habitants en colère, qui l’a mutilé. Grièvement blessé, il a été admis à l’hôpital pour les soins nécessaires.

F.A.

Imprimer Imprimer