Régime Rajoelina : Le P.M sera connu au plus tard le 22 janvier

Afin que le nouveau Président de la République puisse accomplir les missions que le peuple lui a confié, un gouvernement doit être mis en place, et à la tête de ce dernier sera nommé un premier ministre.

“Le Président va aller vite. Le développement du pays n’attendra pas une seconde”. Ce sont les mots d’une source proche du Président Andry Rajoelina hier interrogée sur la formation du nouveau gouvernement. Ainsi, elle a fait savoir que les différentes supputations de ces derniers jours notamment sur les noms proposés ici et là ne sont pas confirmées. Le dernier mot appartient uniquement au Président de la République qui va certainement exercer son pouvoir régalien.
Plusieurs propositions sont désormais entre les mains du nouveau Chef de l’Etat qui entrera en exercice le 19 janvier 2019, nous a-t-on confié. Des partis politiques, des associations ainsi que des experts issus des ordres professionnels ont fait parvenir leurs propositions respectives dans le cadre de la formation du nouveau gouvernement.
En tout cas, la mise en place de la nouvelle équipe va respecter la Constitution dans son article 54 alinéa premier qui stipule : «Le Président de la République nomme le Premier ministre, présenté par le parti ou le groupe de partis majoritaire à l’Assemblée nationale». Notre source de confier d’ailleurs que l’acquisition de la majorité au sein de l’Assemblée Nationale n’est plus un doute.
Au sujet de la clé de répartition des postes ministériels, notre source a fait savoir que la politique politicienne n’aura pas sa place dans cette formation du gouvernement. «Il n’y aura pas de clé de répartition politique. Nous ne sommes plus dans une époque de Transition où il a fallu travailler sur la base de la feuille de route de sortie de crise. C’est le développement qui prime !», a-t-il conclu.

Marc A.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.