Représentation permanente de Madagascar à l’ONU : Trois diplomates suspectés de corruption et un milliard de préjudice

Trois personnes issues de la représentation permanente de Madagascar à l’ONU sont suspectées être impliquées dans une affaire d’infractions d’abus de fonction, de favoritisme, de prise d’avantage injustifiée…

Le dossier portant sur des faits de corruption et de détournement de deniers et de biens de l’Etat perpétrés au niveau de la Représentation Permanente de Madagascar à l’ONU à New York a été transféré au niveau du pole anti-corruption (PAC) hier. Selon des sources informées, trois personnes issues de ladite représentation permanente sont suspectées être impliquées dans une affaire d’infractions d’abus de fonction, de favoritisme, de prise d’avantage injustifiée, de faux et usage de faux, et de trafic d’influence. Le montant des préjudices de l’Etat pourrait s’élever jusqu’à plus de UN milliard d’ariary dans cette affaire, selon notre source.
L’affaire remonte à 2007 selon toujours ce même source. L’Etat malagasy aurait vendu la Résidence de Madagascar à New York, et aurait acheté la même année, une nouvelle Résidence et une Chancellerie. Les procédures de passation de marché y afférentes ainsi que l’utilisation des recettes issues des transactions ont été dénoncées comme douteuses. Le Bianco aurait été saisi de cette affaire en 2014. Il a également été dénoncé que la Mission Permanente avait loué pendant 3 ans une voiture sans qu’aucune procédure de passation des marchés publics n’ait été effectuée. A la fin du leasing, le véhicule en question aurait été immatriculé au nom d’un membre de la représentation. La dénonciation fait également état d’un recrutement suspect d’un personnel qui perçoit un salaire auprès de l’Ambassade mais n’occupant aucun poste. Enfin, il a été dénoncé la gestion suspecte des crédits alloués au remboursement des frais d’hospitalisation, de soins et de médicaments du personnel de la Représentation diplomatique de Madagascar à l’ONU.

Velo Ghislain

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.