Rougeole : 142 995 cas enregistrés en 8 mois

L’épidémie de rougeole a laissé un lourd tribut à Madagascar avec un bilan lourd, de près d’un millier de décès. Les autorités compétentes ont fait en sorte de combattre l’épidémie avec l’appui des pays amis de Madagascar. Quoi qu’il en soit, celle-ci n’est pas encore tout à fait éradiquée.

L’épidémie de rougeole n’est toujours pas éradiquée chez nous depuis 8 mois maintenant. 142 995 cas ont été enregistrés dont 19 080 compliqués. Sur ces cas, 909 décès avec liste linéaire, répertoriés dans toute l’Ile, dont 718 décès au niveau des centres de formation sanitaire et 191 décès communautaires versifiés par des Agents Communautaires. De plus 340 décès communautaires non qualifiés dans la liste linéaire sont connus. Le taux de létalité est de 0,64%.
8 districts dont Antanambao Manampotsy avec 53 cas notifiés (en 4 semaines), Mahanoro (130 cas), Mahajanga II (114 cas ), Ambanja (107 cas) , Antsiranana I (91 cas) et Antsiranana II (58 cas), Soavinandriana (196 cas) et Ambatomainty (155) constituent le premier quintile des districts ayant les taux d’attaque les plus élevés au cours des quatre dernières semaines. Ce nombre est cependant en baisse compara- tivement aux données des semaines précédentes, ce qui témoigne de la diminution de la force de l’épidémie.
Le nombre moyen de cas notifiés par jour et par district dans ces huit districts est de 14,3 cas contre 1,7 cas au niveau national. Cela montre que ces districts constituent actuellement les districts prioritaires où des interventions doivent être renforcées pour accélérer le contrôle de l’épidémie.
Le Ministère de la Santé Publique dans son objectif « Vainquons ensemble la rougeole à Madagascar » ne cesse de mener des actions sur l’éradication de cette épidémie, des investigations des cas et des décès sont en cours à Sambava et à Melaky, durant les semaines de la Santé Mère-Enfant (SSME). Un suivi de l’élaboration du plan stratégique d’amélioration de la qualité de données et une préparation d’un atelier national de revitalisation du Programme Élargi de vaccination de routine sont également en cours.

Jemima R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.