- Première chaine de télévision privée - http://matv.mg -

Santé sexuelle et reproductive : De nombreux défis à relever

Tout ce qui a rapport au sexe est encore tabou dans plusieurs communautés, notamment, traditionnalistes de Madagascar. L’évolution des recherches et des technologies est pourtant telle que des avancées notables sont constatées à ce sujet. L’objectif est alors de lever ces tabous.

“De nombreux défis restent à relever pour Madagascar, pour que tous puissent jouir de leurs droits en termes de santé et de droits sexuels » tels sont les propos de l’ambassadeur de France, SEMme Vouland-Aneini, en marge de l’ouverture officielle du 5ème séminaire annuel de la société civile, placé sous le thème de « Santé et Droits sexuels, levons le grand tabou pour un avenir meilleur » hier au Le Paon d’Or, d’Ivato. Ces défis portent sur l’amélioration de l’accès au service de santé sexuelle dans les zones rurales et notamment aux populations vulnérables; l’amélioration de la prise en charge de la pathologie sexuellement transmissible; l’éducation sexuelle complète pour les filles comme pour les garçons; la lutte contre les inégalités liées au genre; l’orientation sexuelle contre toute forme de discrimination; la lutte contre la Violence Basée sur le Genre et la prise en charge. Pour relever ces défis, l’ambassadeur a mis l’accent sur l’amélioration de la législation en vigueur à Madagascar. « La nouvelle loi sur la planification familiale et la santé de la reproduction est une avancée notable », a-t-elle a souligné. Comme le thème de cette année se focalise sur la santé et droits sexuels, le ministre de la Santé publique, le Pr Julio Rakotonirina n’a pas manqué de souligner que les offres et services de santé reproductive auprès des centres de santé publique seront renforcés de même que l’amélioration des accès aux soins. Notons que dans les centres de santé publics, la majorité des offres de planning familial sont gratuites si d’autres nécessitent une modeste contribution des bénéfi­ciaires.

Levons le tabou

Parler de sexe est encore un grand tabou à Madagascar notamment entre parents et progénitures. Lever ce grand tabou sur la Santé et Droits Sexuels, est alors un grand défi. Chacun a le droit de tout connaître sur la santé reproductive. L’absence de connaissances en matière de santé sexuelle et reproductive constitue un réel problème. Cela a un impact sur le taux de mortalité maternelle et infantile, très élevé chez les adolescents et qui contribue également à éloigner les jeunes femmes de l’éducation et du marché du travail.
Il s’agit donc de renforcer la sensibilisation et de fournir des informations et connaissances aux jeunes en termes de SSR. L’objectif est de réduire le phénomène de maternité précoce et de Grossesse Non Désirée chez les adolescentes et de leur épargner des maladies sexuellement transmissibles, comme le VIH SIDA.
Le séminaire annuel de la société civile de cette année, organisé par Tanora Garan’Teen, est soutenu, pour la première fois, par le Fonds Commun Multibailleurs d’appui à la Société Civile malagasy et en partenariat avec l’UNFPA.
Ces sociétés civiles vont discuter pendants trois jours de ce thème et après ce séminaire, une directive des actions menées par les participants sera élaborée sera mise en œuvre. Notons qu’à l’occasion de la Journée Internationale de la Menstruation, le 28 mai prochain, une action de sensibilisation à l’hygiène sera organisée dans les six arrondissements de la capitale.

JemimaR


Article printed from Première chaine de télévision privée: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/sante-sexuelle-et-reproductive-de-nombreux-defis-a-relever/

Copyright © 2014 . All rights reserved.