Semaine de la Littérature Jeunesse : Première édition du 22 au 26 Mai

L’objectif de la Semaine de la Littérature Jeunesse, dont la première édition se tiendra la semaine prochaine, est d’inciter les enfants à la lecture, dès leur plus jeunes âges. La valorisation des cultures malgaches et françaises fait partie de l’ambition des organisateurs de l’événement.

La Semaine de la Littérature Jeunesse, première édition, se tiendra du 22 au 26 mai dans la Capitale. Initier les plus jeunes à la lecture est un moyen de façonner leur personnalité, et c’est bel et bien l’objectif de cet événement dont la cérémonie officielle d’ouverture se déroulera à l’Alliance Française.
Organisée conjointement par l’IFM, l’AFT, le LFT, l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE), et le Service Culturel de l’Ambassade de France, la Semaine de la Littérature Jeunesse sera un point focal où se réuniront les différents acteurs de la chaîne du livre, à commencer par les éditeurs, les auteurs, les illustrateurs, en passant par les libraires, les relieurs, les enseignants, bibliothécaires, médiathécaires, pour finir auprès des élèves, des lecteurs et des parents.
Des professionnels du livre jeunesse venant de France, de la Réunion, du Cameroun et de Madagascar seront présents à cette édition 2018. Il s’agit entre autre de Didier Dufresne, auteur de livres pour enfants comme Guillaume petit chevalier : intrigues au Moyen Age ; d’Alain Serge Dzotap, auteur camerounais dont le dernier titre est Le roi et le premier venu ; de Monique Bauer pour Zut ! ; et Autres mots, Abécédaire d’une enfance africaine, d’Aurélia Moynot, auteure et illustratrice qui a publié Vélocité, comptines polyglottes, et de Moniri M’baé, auteur et illustrateur de Salegy ou encore La ballade de Little Momo.
Les organisateurs de cette première édition veulent développer une dynamique locale autour d’un événement valorisant la littérature de jeunesse et tous les métiers du livre afin d’impulser des projets pour les années à venir. Par ailleurs, ils ambitionnent de valoriser les cultures malgaches et françaises à travers cette littérature.
Des expositions, des ateliers et des animations seront ainsi proposés aux enfants et adolescents. « Ravinala », le « Prix littéraire du livre voyageur de Madagascar » sera décerné lors de cet événement et les lauréats du concours de bandes-annonces de livres organisé pour cet événement seront également récompensés.

Recueillies par JR

Imprimer Imprimer