Sénat : Rivo Rakotovao prône la stabilité et le respect des principes républicains

Quelques heures après la passation de pouvoir à Iavoloha, le Président Rivo Rakotovao a repris son poste de président du Sénat. Une petite cérémonie a été organisée à cette occasion au Palais d’Anosikely dans le but de l’accueillir, cérémonie à laquelle plusieurs sénateurs issus et des membres du bureau permanent de la Chambre Haute du Parlement ont été présents. Mananjara Randriambololona, président du Sénat par intérim qui n’a pas manqué de remercier le tenant de la fonction tout en saluant la noble mission du Président Rakotovao qui était de diriger la Nation durant les 4 derniers mois.
«Nous devons surpasser les mauvaises pratiques visant à semer le trouble et le désordre pour une question de divergence d’opinion. C’est le respect des valeurs de la République et le respect de la démocratie pour assurer l’harmonie dans notre pays qui doit primer.». Ce sont les mots du Président Rivo Rakotovao à ses collaborateurs hier au salon d’apparat d’Anosikely. Ces principes qui lui ont d’ailleurs conseillé tout au long de son mandat à la tête du pays en tant que Chef d’Etat. «Les tentations étaient là, les tergiversations diverses étaient présentes, les conseils de tout bord étaient au rendez vous, mais il faut avancer avec un pays modèle et respectueux de la démocratie, c’est l’essentiel», a-t-il soulevé.
Interrogé par la presse au sujet du climat politique qui se présentera face à la conjoncture actuelle et face à la présence majoritaire du HVM à cette chambre haute du parlement, le Président Rivo Rakotovao a fait savoir que chacun a son idéologie et son éthique. «Pour l’instant, cette couleur est là», a-t-il souligné. En ce qui concerne l’éventualité de la dissolution du Sénat, il a fait savoir que cette décision relevait du Président de la République. «Va-t-il y procéder ou non ? C’est à lui de décider. Ce que j’ai constaté c’est que cette institution est une des régulateurs de la vie de notre Nation», a conclu le président du Sénat.

Marc A.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.