Trafic de personnes : Une vedette interceptée avec 10 adultes et 5 mineurs à bord

Des passagers exportés clandestinement vers Mayotte auraient réussi à passer, sauf que le moteur de la vedette rapide les transportant était tombé en panne, un jour après leur départ. L’embarcation ayant dérivée juqu’à l’île Mitsiho, ils ont été interceptés.

Une vedette rapide a été interceptée par la compagnie Ambilobe à l’île Mitsiho dimanche dernier. Le pilote et le copilote qui voulaient exporter des personnes vers Mayotte ont été pris en flagrant délit par les gendarmes. 10 adultes et 5 mineurs ont été interceptés à bord du navire. Les enfants sont recherchés par ses parents depuis quelques temps.
Ils ont pris la mer depuis le début de la semaine dernière à Nosy-Be pour rejoindre Mayotte. Heureusement, le moteur de la vedette est tombé en panne une journée seulement après leur départ. Ainsi, la vedette a été transportée par le vent vers le bord de l’île Mitsiho pendant 4 jours, et ils y sont arrivés le 10 mars, selon les explications reçues.
Une fois que les gendarmes ont entendu les nouvelles, ils ont tout de suite alerté le Chef Fokontany et les quartiers mobiles afin d’immobiliser cette vedette avec ses passagers. Les gendarmes sont arrivés sur place le lendemain matin avec la collaboration d’un citoyen. Les passagers ont été interrogés et ils ont reconnus qu’ils voulaient rejoindre Mayotte alors qu’ils n’ont pas de papiers. Ils ont été arrêtés pour trafic de personnes et émigration clandestine.
Alerté sur cette affaire, les gendarmes de la compagnie de Nosy-Be ont signalé que les parents des 4 enfants ont déjà porté plainte pour la disparition de leurs progénitures. Et ils ont confirmé que leurs enfants étaient bel et bien victimes de trafic de personnes pour Mayotte. Les personnes concernées ont été transférées à Nosy-Be pour le besoin de l’enquête.

TR.

Imprimer Imprimer