Transfert à Andohatapenaka : Une mesure hative, selon les transporteurs

La nouvelle disposition relative au transfert des transporteurs d’Ambodivona à la gare routière Maki d’Andohatapenaka est une mesure hâtive, estiment les transporteurs d’Ambodivona hier. Ils ont indiqué qu’ils ont besoin d’une bonne organisation afin d’accepter ce transfert. Ces transporteurs ont expliqué que nombreux de leurs clients se trouvent à Ambodivona. «Il leur est difficile de se déplacer à Andohatapenaka faute d’embouteillage qui persiste tous les jours», a précisé Niriana, un responsable technique au sein de la coopérative Transtafita. Ils craignent d’ailleurs que les clients ne veuillent plus accéder à ce circuit reliant Antananarivo et Toamasina.
D’après les informations recueillies, les coopératives desservant la RN2 d’Ambodivona seront transférées à la Gare d’Andohatapenaka le 20 septembre prochain. Cette nouvelle décision pour les lignes de taxi-brousse Antananarivo-Toamasina et Antananarivo-Fénérive-Est a été prise dans le cadre de l’amélioration des services de transport à Madagascar, selon l’Agence des transports terrestres (ATT). Ainsi, des coopératives devront être transférées à la Gare routière tandis que d’autres resteront à Ambodivona. Les transporteurs d’Ambodivona se plaignent de cette mesure puisqu’ils n’ont pas été consultés avant d’entamer cette nouvelle procédure.
Ainsi, une consultation des transporteurs avec les autorités compétentes est attendue afin de voir les mesures à prendre quant à ce problème de transfert des transporteurs d’Ambodivona vers la gare routière d’Andohatapenaka. «La solution est de réunir tous les transporteurs et de recueillir d’abord leurs avis sur la disposition avant de faire le transfert. Nous ne sommes pas encore prêts pour cela», a expliqué Orélien Rakotoma-nana, un membre de la coopérative RN2.

Narindra R.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.