Tribunal Administratif : Une cinquantaine de candidats convoqués à Tanà

Le Tribunal Administratif d’Antananarivo entame son office par rapport aux Communales du 27 novembre 2019. Dès la journée d’hier, une cinquantaine de candidats aux Communales pour le compte de la province d’Antananarivo ont été convoqués à Anosy. Nous avons appris de source bien informée que les principaux intéressés ont été convoqués pour des affaires les concernant, suite aux plaintes déposées par leurs adversaires et ayant notamment trait aux anomalies constatées durant cette session électorale.
A l’instar du maire élu de la Commune d’Ivato sous les couleurs du TIM, Penjy Randrianarisoa, qui a comparu à la barre hier au Tribunal Administratif, suite à une plainte déposée par son rival. «Le candidat lésé avait déjà porté plainte contre ma personne il y a 4 années de cela, et voilà qu’il refait le coup cette année. Il entend recourir à tous les moyens nécessaires pour pouvoir me coiffer sur le poteau, il a demandé l’annulation pure et simple des résultats du scrutin», a confié Penjy Randrianarisoa à l’occasion d’un bref entretien avec les journalistes à la sortie de son audition.
Le maire d’Ivato a cependant indiqué s’en remettre à la sagesse du Tribunal, d’autant plus que la population d’Ivato a déjà placé sa confiance sur lui.
Au rythme où vont les choses, le Tribunal administratif devrait procéder à la proclamation des résultats officiels des communales dans les prochains jours. Attendre et voir.

L.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.