Université d’Antananarivo La tension monte dans les cités U

La tension monte au niveau des cités U. Les étudiants continuent de faire la grève, hier. Ils ont érigé des barrages pour fermer complètement l’accès à la cité U. Cette situation a entraîné une gêne considérable pour la population riveraine. Les étudiants désapprouvent la révision à la hausse des loyers, qui sont fixés à 18.000 Ariary par an pour les anciens et 50.000 Ariary par an pour les nouveaux occupants. Ils protestent la décision de traduction des étudiants en Conseil de Discipline (CODIS). Ces étudiants dénoncent également les mauvaises conditions de vie dans les cités U notamment le délestage, la vétusté des infrastructures, l’insécurité ou encore les faits de squatter les domaines de l’université. Les étudiants ont également parlé de corruption dans la demande et l’attribution de cités U.
Le Centre Régional des Œuvres Universitaires d’Antananarivo (CROUA) a pris des mesures destinées à répondre aux revendications des étudiants qui occupent les cités U. Le CROUA a choisi la voie du dialogue pour résoudre ces problèmes de manière pérenne. Une rencontre des représentants des étudiants avec des responsables de la gestion des cités U a eu lieu hier. Le Directeur du CROUA, Willy Andriamihajaniaina a fait remarquer que les loyers sont fixés à 700 Ariary/mois depuis 25 ans. Actuellement, les responsables sont obligés d’augmenter de 1.500 Ariary par mois afin de permettre l’entretien des infrastructures de la place. En ce qui concerne le problème d’accès à l’eau et à l’électricité, le CROUA envisage de réhabiliter 15 bornes fontaines. Toutefois, ce projet a été rejeté par les étudiants. En ce qui concerne la suspicion de corruption, Willy Andriamihajaniaina a rappelé que la mission d’attribution de cités U a été confiée aux représentants des associations régionales. Si les étudiants constatent ainsi des cas de corruption, ils auront le devoir d’alerter directement le BIANCO, a souligné le directeur du CROUA Willy Andriamihajaniaina.

Vola R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.