Vaccins contre la polio : Diminution du taux de couverture dans la Région Atsinanana

Le taux de couverture de la dernière campagne de vaccination FAV polio 11ème édition qui s’est tenue du 06 au 08 décembre dernier a diminué pour la Région Atsinanana. Dans les deux Districts de Toamasina I et II, une baisse respective de 18% et de 10% a été constatée. Si le taux de couverture avait été de 97 % dans le District de Toamasina I lors de la campagne précédente de la 10ème édition du mois d’avril dernier, la 11ème campagne a été de 79%, soit une baisse de 18%, tandis que pour Toamasina II, une baisse de 10% a été enregistrée s’il était de 98% lors de la 10ème campagne, la dernière était seulement de 88%.
Selon les explications de Zafindraporaka Liliane, responsable de nutrition et de l’information, cette diminution a été due au refus et à la réticence des parents à faire vacciner leurs enfants, suite aux rumeurs relatives à des prétendus médecins accompagnés par des éléments des Forces de l’ordre qui obligeraient les élèves des écoles à se faire vacciner. Des agents communautaires avaient même été victimes de menaces verbales et de propos insultants durant leurs fonctions.
Notons que Toamasina était parmi les Districts les plus touchés par l’épidémie de peste, avant Antananarivo, au mois d’octobre dernier. Les établissements scolaires privés sont les plus réticents au vaccin, d’après les informations recueillies.
Durant la semaine de vaccination, du 06 au 08 décembre dernier, le résultat n’est que de 69% pour le District de Toamasina I, et c’était qu’après la semaine de la santé mère et enfant qui s’est tenue du 11 au 15 décembre que ce taux a augmenté pour atteindre les 79%.
Le Directeur de la santé publique le Dr Manitra Rakotoarivony, joint au téléphone hier a expliqué qu’une autre campagne se tiendra du 17 au 19 janvier prochain dans les 11 Régions de la Grande île ayant observé un faible taux de couverture durant la 11ème campagne. L’objectif est d’atteindre un taux de couverture de plus de 95% dans tout Madagascar si l’on veut réellement éradiquer cette épidémie. Il s’agit de la partie sud, Antananarivo, Boeny, Atsimo Andrefana, entre autres.
Une forte sensibilisation, un renforcement de la sensibilisation de proximité seront effectués, a indiqué le ministère de la Santé publique. Pour sa part, l’UNICEf, en tant que bailleur, va booster le C4D ou Communication pour le changement de comportements Communautaire et le développement. De même, des artistes tels que Princio vont prendre part à cette campagne à travers la diffusion de spots publicitaires. Une autre campagne est également prévue pour le mois d’avril prochain toujours dans les mêmes régions.

Conservation de vaccin

Après le passage du cyclone AVA, tous les vaccins pour un stock de trois mois, pour les deux districts de Toamasina I et II ont été transférés à Fénérive-Est aux fins de conservation, suite aux pannes d’électricité dues aux dégâts cycloniques.

Jemima R.

Imprimer Imprimer