Air Madagascar : La sortie totale d’Air Austral en négociation

Divorce consommé entre Air Mad et Air Austral ? Cette compagnie étrangère qui a toujours été un partenaire stratégique d’Air Madagascar entamerait son retrait.

Le divorce entre Air Madagascar et Air Austral se précise de jour en jour. Dans sa livraison du 11 Février 2020, Jeune Afrique Business+ signale que Marie-Joseph Malé, Directeur Général et Président du Directoire de la compagnie Air Austral, est en train de négocier la sortie complète de sa compagnie de l’actionnariat d’Air Madagascar. Une sortie qui semble être bloquée sur un point de désaccord entre le groupe industriel Rajabali et la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNaPS) qui, eux aussi, sont des actionnaires de la compagnie aérienne malagasy.
Selon ce magazine économique africain, le groupe Rajabali avait investi 2 millions d’Euros qui représentent ainsi 7,3% des actions d’Air Madagascar. Par ailleurs, la CNaPS à travers Air Austral Invest avait apporté 10 millions d’Euros sur les 12 millions injectés par la compagnie réunionnaise. Air Austral songeait ainsi à sécuriser ses investissements en Euros et non en Ariary. De ce fait, la compagnie Air Austral souhaite ainsi échanger avec la CNaPS et le Groupe Rajabali les 44% de sa participation au sein d’Air Madagascar.
Toutefois, la cession n’est pas aussi facile à réaliser vu que la CNaPS ne souhaite plus reprendre 36% mais 40%. Ce qui signifie qu’Air Austral Invest va se trouver perdant dans la situation puisque les 4% restants du capital ne représenteraient plus que 1 million €, soit 50% de ce qu’avait investi le Groupe Rajabali. Dans cette intention, la prise de participation directe de la CNaPS annonce une reprise en main complète de la gestion par l’État, précise Jeune Afrique Business+. En revanche, la compagnie Air Austral détient jusqu’ici son privilège dans les prises de décisions au sein d’Air Madagascar. En effet, il conserve toujours son droit de véto sur les nominations, les décisions stratégiques ainsi que sur le budget de la compagnie de transport aérien malagasy. En somme, Air Madagascar ne peut prendre de décisions dans son exploitation sans l’aval d’Air Austral. Affaire à suivre.

Marc A.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Contact. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.