Ma-TV

A la UNE:

Détournements, vol, corruption : Un ministre d’Andry Rajoelina convoqué par la chaîne pénale

 

La période de transition a été une période de la gabégie et des irrégularités, entend-on dire ici et là. Aujourd’hui, les autorités du pouvoir entendent ratisser large pour en venir à bout des exactions. Des sanctions sont en vue.

Un ministre de l’Energie de la Haute Autorité de la Transition (HAT) avait été convoqué hier par la chaîne pénale. 11 autres personnes, ses collaborateurs, avaient également été appelés à comparaître et ont répondu présents contrairement à ce membre du gouvernement. Ce dernier était déjà à la tête de ce département avant la signature et la mise en œuvre de la feuille de route de sortie de crise.
Selon les informations recueillies, l’affaire fait état de détournements de chèques carburants d’un montant de 200 Millions d’Ariary, volatilisés dans les comptes du ministère. Après investigations, il a été découvert que ces chèques n’étaient pas égarés.
Cette affaire ne con­cerne pas uniquement des chèques carburants. L’implication du ministère, en tant que facilitateur dans un appel d’offres pour le compte de la compagnie nationale d’eau et d’électricité JIRAMA, aurait également été suspectée. Des suspicions de corruption, lorsque des retards de livraison de matériels de la JIRAMA avaient été relevés. Il n’y avait pas eu de pénalités à l’encontre du fournisseur, nous a-t-on fait savoir, ce qui a soulevé le doute chez les enquêteurs du Bureau Indépendant Anti Corruption (BIANCO). Ce second dossier porte sur un montant de 250 Millions d’Ariary.
Une source informée et proche du dossier nous a fait savoir que des individus, qui avaient été des ordonnateurs secondaires de l’époque, des directeurs, un ancien Secrétaire Général et même de simples employés du ministère, auraient été impliqués dans cette même affaire. Certaines de nos sources d’avancer que du matériel informatique ainsi que des fonds de projets du ministère en question auraient fait l’objet de poursuite contre ces incriminés.
L’audience d’hier à la chaîne pénale anti corruption a été ajournée pour ce mercredi 03 septembre 2014.

Marc A.