Ma-TV

A la UNE:

Liste noire du régime ;: 30 noms y figurent encore

Des personnalités du régime de Transition persona non grata et frappées d’une IST. Info ou intox? La liste circule sous les manteaux et le régime actuel aurait déjà pris des mesures concrètes…

Une trentaine de noms d’anciens membres de la Haute Autorité de la Transition figurent dans une liste noire qui circule ces derniers jours. Ces personnalités seraient des adversaires politiques du régime actuel. Elles seraient soupçonnées d’être derrière les manœuvres de déstabilisation qui avaient secoué le régime actuel, ces derniers jours, nous a-t-on confié.
D’après des sources informées, ces personnalités seraient actuellement surveillées de près dans leurs gestes et leurs agissements.
Cette liste a-t-elle un rapport avec celle des personnalités frappées d’Interdiction de Sortie de Territoire qui avait fait le tour des salles de rédaction de certains organes de presse hier ? Concernant ce dernier sujet le ministère de l’Intérieur, le principal concerné, n’est pas au courant de l’existence d’une telle décision. Un responsable auprès du ministère a avancé que le ministère de l’intérieur n’a pas émis de liste comprenant le nom d’une centaine de personnes qui seraient frappées d’IST, du moins ces derniers jours. Il est la seule autorité habilitée à le faire.
De son côté, la police nationale n’a pas confirmé l’existence d’une liste prédéfinie de personnalités frappées d’IST. Toutefois, le commissaire Andriamisa Mamy Jean Jacques, directeur des renseignements et du contrôle de l’émigration et de l’immigration, a expliqué que les individus frappés d’IST sont parfois poursuivis par la justice.

Marc A.