Ma-TV Ajouter un média

A la UNE:

Journalisme : Rahaga et Didier devant la barre ce jour

Presque une comparution immédiate. Les deux journalistes, Didier Ramanoelina et Jean Luc Rahaga assisteront à leur proçès ce jour au palais de la Justice Anosy, soit deux jours seulement après leur présentation devant le juge d’instruction. Le verdict déterminera sans aucun doute l’avenir de la presse malgache… 

Jean Luc Rahaga, Directeur de publication, et Didier Ramanoelina, Rédacteur en Chef auprès d’un organe de presse local, vont comparaître devant le juge ce jour pour délit de presse. Les journalistes ont tenu à manifester leur solidarité à l’endroit de leurs confrères qui ont été placés en détention préventive à Antanimora depuis hier. Pancarte à la main et munis de sifflets, les journalistes ont organisé une marche de solidarité d’Ambatonakanga jusqu’à la stèle de l’Ordre des Journalistes de Madagascar, située à Soarano, hier, où ils ont manifesté leur désapprobation. Selon les portes paroles des manifestants, la peine encourue par les journalistes incriminés est excessive par rapport à la faute commise. Ils exigent par conséquent la relaxation de leurs confrères. Les journalistes ont précédemment tenu une réunion au restaurant « Bon accueil » d’Ambatonakanga afin de déterminer les démarches à adopter par rapport à l’interpellation de leurs confrères. Une occasion pour le Club des Journalistes Doyens ou CJD d’interpeller les opinions sur la violation des démarches journalistiques qui devaient précéder la plainte déposée par Rivo Rakotovao, ministre d’État chargé des infrastructures, de l’équipement et de l’aménagement du territoire, à savoir le recours au droit de réponse. Une autre manifestation est prévue ce jour devant le tribunal d’Anosy.

L.R