Ma-TV

A la UNE:

Iavoloha : La famille Ravalomanana reçue par Hery Rajaonarimampianina

Après l’appel de la famille Ravalomanana, le président de la République, Hery Rajaonarimampianina a accepté de la recevoir au Palais d’Etat d’Iavoloha. Est-ce l’amorce d’une tentative de dénouement de la crise? 

La famille de Marc Ravalomanana, composée de Lalao Ravalomanana, sa femme, et de Tojo Ravalomanana, son fils cadet, ont été reçus par Hery Rajaonarimampianina, le Président de la République, le soir du 23 Octobre 2014. L’information a été confirmée par Guy Rivo Randranarisoa, le député du 5ème Arrondissement d’Antananarivo, élu sous les couleurs de la mouvance Ravalomanana.
Une source informée a indiqué que cette rencontre faisait suite à une demande de la famille et appuyée par le ministre de l’agriculture, Roland Ravatomanga, qui n’est autre que le Chef de délégation de ladite mouvance. Ce dernier avait, à plusieurs reprises, démontré sa volonté de rapprocher davantage Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina, et ce, dans le cadre de la réconciliation.
Cette rencontre était la première officielle après l’assignation à résidence à Antsiranana de Marc Ravalomanana, 24 heures après son retour à Madagascar, le 13 Octobre 2014. Aucune information officielle n’a découlé de cette rencontre qui s’est faite dans la discrétion. En effet, un conseiller du Chef de l’État nous a confié qu’il n’a pas, personnellement, été mis au courant de cette rencontre.
La rencontre entre la famille Ravalomanana et le Président de la République est un point qui marque la volonté et la détermination du régime actuel à avancer vers la réconciliation nationale. Rappelons que c’est le deuxième entretien de la famille Ravalomanana avec de hauts responsables de l’exécutif, après celui de Kolo Roger, le Premier Ministre et Chef du gouvernement, à Faravohitra, le mercredi 15 Octobre 2014.
L’entretien entre la famile Ravalomanana et le Chef de l’État a-t-elle permis de décrocher un accord concernant les conditions de détention de l’ex Président Marc Ravalomanana ou de sa libération? Nous en saurons amplement dans nos prochaines éditions.

Marc A.