Maire Naina Andriantsitohaina : Appel à la collaboration de tous les citoyens

Redresser la ville des mille ne se fait pas en un jour. Toutefois, cela requiert la contribution de tous les Tananariviens. C’est en ces propos que le maire Naina Andriantsitohaina a encouragé la population tananarivienne à s’approprier de l’assainissement.

Le nouveau maire de la capitale Naina Andriantsitohaina est investi officiellement hier dans ses fonctions de premier magistrat de la ville d’Antananarivo. Après la passation de service et de pouvoir entre le maire sortant Lalao Ravalomanana et son successeur Naina Andriantsitohaina dans la matinée d’hier, le représentant de l’Etat territorialement compétent, le préfet de Police de la ville d’Antanananarivo le Général Angelo Ravelonarivo a dirigé la cérémonie d’investiture. Présent à cette cérémonie, c’est le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation Tianarivelo Razafimahefa qui a remis l’écharpe tricolore au nouveau maire de la CUA.

Des urgences

Dans son discours d’investiture, le maire a tracé les grands axes prioritaires de son programme. Naina Andriantsitohaina a conforté les marchands de rue qu’il n’y aura pas encore d’enlèvements massifs. La construction de nouveaux marchés de la capitale ne se fera pas en un jour, a affirmé le maire pour appuyer sa décision. Toutefois, il a appelé au strict respect de la loi en vigueur, surtout le code de la circulation. Le maire a également insisté sur le fait que la Commune urbaine d’Antananarivo va démolir les constructions illicites qui obstruent les conduites d’eau, causant la montée des eaux dans la capitale. Nous n’avons pas d’autres alternatives, a-t-il expliqué.
«Les éléments de la police municipale ainsi que d’autres employés de la Commune urbaine d’Antananarivo seront déployés dans les quartiers de la capitale pour protéger la population et faire respecter l’ordre dans la ville», a annoncé le nouveau maire de la capitale. Sur cette question, il a appelé au respect des règles et législations en vigueur pour donner un élan au changement de la ville. Un appel qu’il a lancé à toute la population tananarivienne ainsi qu’à ceux de passage dans la ville des mille.
Des membres du gouvernement, du corps diplomatique, les gouverneurs, des députés et autres politiciens ont fait le déplacement sur le parvis de l’hôtel de ville cet après-midi pour assister à cette cérémonie. Le maire a appelé à la collaboration de toutes les parties prenantes afin de redorer l’image de la capitale. «Je n’ai pas d’ennemi», a-t-il souligné.

Velo Ghislain

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.