Assainissement à Anosibe : Manifestations des marchands hier

Répression musclée hier sur les marchands à la sauvette d’Anosibe et Anosizato qui refusaient de quitter leur endroit d’activité : la rue.

Depuis mercredi, des Forces de l’ordre sillonnent les marchés et endroits publics d’Anosy et de Mahamasina et mènent des travaux d’assainissement de la ville. Hier, les agents de la police ont délogé les marchands à la sauvette d’Anosibe et d’Anosizato. Par la même occasion, ils apprennent aux piétons à traverser dans les passages zébrés et sensibilisent les transporteurs en commun à ne pas stationner longuement sur un arrêt bus. Toujours hier, ces agents se sont mis à déloger les marchands de rue notamment dans les zones d’Anosy, de Mahamasina, d’Anosizato afin d’assurer la fluidité de la circulation. Dès les premières heures de la journée, ils se sont mis à évacuer les charrues qui stationnent sur les trottoirs et à se débarrasser les marchands de rue.
Mécontents de ces actions menées par les Forces de l’ordre, bon nombre de ces commerçants de rue et marchands à la sauvette voulaient protester contre ces mesures pour lesquelles ils ont précisé qu’ils n’ont même pas été informés au préalable. Mais leur mouvement d’humeur s’est heurté à une répression musclée. Les agents les ont dispersé à coups de bombes lacrymogènes. Délogés et pourchassés injustement, d’après eux, ils ont fait savoir qu’ils n’ont aucun autre emplacement approprié pour exercer leur gagne-pain. Ils prient, dès lors, les autorités à considérer un peu leur cas.
Les autorités compétentes entreprennent l’assainissement de la ville d’Antananarivo actuellement. De ce fait, des sensibilisations de la population à l’éducation citoyenne sont menées par la Gendarmerie nationale depuis mercredi 15 janvier dernier.
Les habitants de la capitale sollicitent la continuité de ces mesures de sensibilisation de la population à l’éducation citoyenne car l’éducation soutenue provoque des habitudes. Et les bonnes habitudes mènent vers le développement du pays.

Narindra R.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.