Industrialisation : “Importance d’une cohérence gouvernementale”, selon Rivo Rakotondrasanjy

L’année 2019 a été marquée par le lancement du programme pays, un programme quinquennal en matière d’industrie au mois de Novembre, avec la collaboration de l’ONU a rappelé Rivo Rakotondrasanjy, Président de l’Alliance pour l’Industrialisation de Madagascar. Au mois d’Octobre, l’Alliance a également participé à la validation du volet industrie du Programme Emergence Madagascar. «Pour 2020, nous souhaitons la mise en œuvre de ces textes avec lesquels on peut commencer à travailler. Nous souhaitons également qu’il y ait une cohérence gouvernementale, notamment au niveau de la Loi de Finances, pour qu’elle soit véritablement en appui à l’industrialisation».
Le maintien des taxes sur les bondillons de savon à 10% dans la Loi de Finances 2020 a défrayé les chroniques, des industries comme la Savonnerie Tropicale s’étant toujours battues pour que cette taxe soit rehaussée à 20%. Le dialogue est de mise aussi bien avec les importateurs que les producteurs. «Il faut en parler une bonne fois pour toute ». Notre interlocuteur espère que le Ministère de l’Industrie pèsera tout son poids pour que cela puisse se faire.Pour ce qui est de la Loi sur le Développement de l’Industrie à Madagascar, l’on attend toujours le décret d’application. Des modifications seront-elles apportées et sur quels points ? Nous en reparlerons.

C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.