Ambositra : Plusieurs établissements scolaires fermés suite à des jets de pierres

Le mouvement était parti depuis le CEG et le Lycée d’Ankorombe. La vraie raison et les motivations restent encore floues, mais le mal est fait. Des élèves ont perturbé les écoles et ont harangué les autres élèves à suivre leur action. Mais dans quel but ?!

La panique a régné à Ambositra hier, et pour cause, une bande de jeunes lycéens issus des établissements scolaires ont perturbé l’enseignement par des jets de pierre. Par conséquent, plusieurs établissements ont dû fermer leurs portes. La perturbation effectuée par les lycéens a débuté au CEG et au lycée d’Ankorombe, et les responsables ont dû fermer les établissements à cause des agissements de ces jeunes perturbateurs.
L’on ignore encore les raisons qui ont poussé ces jeunes à faire ces gestes, ni les personnes qui les ont embauchés pour perturber les établissements scolaires. Ce qui a étonné les gens, ce sont les élèves qui sont sortis et à leur tour pour perturber d’autres lycées.
D’autres élèves qui voulaient étudier ne voulaient pas quitter la classe, et pour les faire sortir, des lycéens ont jeté des pierres sur l’établissement. Devant ce fait, ces premiers ont dû se résigner à suivre le mouvement ou à rentrer à la maison. Presque tous les établissements scolaires publics ont été perturbés par ces jeunes, et leur mouvement s’est terminé par un attroupement à Antampon’ny Vinany.
Selon les explications reçues, un élève a été blessé à la tête par les jets de pierre. Heureusement ce dernier a eu rapidement les soins nécessaires. Les hauts responsables locaux se sont réunis d’urgence face à cette situation. Ils ont pris la décision de suspendre l’enseignement ce jour pour éviter les débordements comme ceux d’hier.
Il n’y a eu aucune arrestation, mais l’enquête suit son cours pour trouver la raison de ce mouvement ainsi que les coupables. Le calme était revenu hier vers midi et les lycéens ont rejoint leur domicile.

Tantely A

Imprimer Imprimer