BNGRC : Mise à jour du Plan de Contingence régional

La mise à jour du plan de contingence régional et la gestion, l’entretien des matériel et engins du Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC), tels sont les centres de discussion du Secrétaire Exécutif du BNGRC, accompagné du Directeur des Réponses aux Urgences et du Spécialiste en GRC de l’UNICEF, au Chef de Région par intérim, avec le Préfet de Mahajanga et le Maire de la Commune Urbaine de Mahajanga.
Dans son intervention, le Secrétaire Exécutif, Olivier Andriakaja Elack a confirmé que le BNGRC ne se focalise pas uniquement sur les réponses d’urgence. La préparation et la prévention sont toutes aussi importantes. Il a ensuite souligné que les engins et matériels mis à la disposition au niveau des 22 Régions renforcent les capacités de réponses à une éventuelle catastrophe, et surtout servent à réaliser des activités de réduction des risques.
En ce sens, « l’utilisation rationnelle » et l’entretien sont primordiaux, a indiqué le Directeur des Réponses d’Urgence du BNGRC, Jean Jugus Razafiarison.
Quant au Spécialiste de la GRC auprès de l’UNICEF, Jacky Roland Randimbiarison, il a mentionné que le principal objectif du Plan de Contingence Régional est de préparer la population à faire face aux risques de catastrophe, surtout les femmes et les enfants qui sont les plus vulnérables. L’atelier de mise à jour du plan de contingence se tient depuis mardi et ce jour, soit trois jours à Mahajanga, un atelier appuyé par l’UNICEF.

recueillis par JR

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.