Lundi 21 Aout 2017

Edition du 18 Qo[ut 2017

Pour des raisons de sécurité : Les Ravalomanana expulsés du Grand Hôtel

Le service de protocole est très strict et rigoureux lorsqu’il s’agit de déplacement d’une haute personnalité telle qu’un Chef d’Etat, entre autres. Marc Ravalomanana et sa famille en ont fait les frais à Antsiranana, pour une histoire de suite d’hôtel…

Hier en fin d’après-midi, l’ancien président de la République Marc Ravalomanana et sa famille ont été expulsés du Grand Hôtel où ils sont descendus, en vue de la célébration du jubilé du 50ème anniversaire de l’Eglise réformée de Madagascar FJKM et du 200ème anniversaire de l’arrivée de la London Missionary Society (LMS). Marc Ravalomanana assume pourtant les fonctions de président du jubilé du 50ème anniversaire de la FJKM. L’ouverture de ce double événement devra se tenir ce jour et les festivités de célébration vont s’étaler jusqu’au 20 août.
En effet, ces événements devront réunir en un seul endroit, à Antsiranana, les deux personnalités les plus influentes du pays, dont Marc Ravalomanana qui préside le jubilé et le Chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina. Comme Marc Ravalomanana et sa famille avaient réservé l’une des deux suites présidentielles du Grand Hôtel, où, ironie du sort, devrait également loger le Président de la République Hery Rajaonarimampianina, le service de protocole de la Présidence de la République a été contraint de prier le couple Ravalomanana de quitter l’hôtel quoique sa réservation soit faite depuis le 26 juillet dernier.
Des éléments militaires du protocole présidentiel sont venus sur place exécuter l’ordre de libérer la suite présidentielle et de sécuriser les lieux, en vue de l’arrivée du Chef de l’Etat. Comme Marc Ravalomanana était absent de l’hôtel au moment des faits, ce fut son épouse Lalao Ravalomanana qui avait été délogée sans ménagement.
Le Président de la République va rehausser de sa présence la cérémonie du 50ème anniversaire de la FJKM. Et dans tous les grands pays, la suite présidentielle, comme son nom l’indique, est réservée à de telles hautes personnalités.
De source venant d’Antsiranana, Marc Ravalomanana et sa famille ont dû se rabattre sur un autre hôtel de la capitale de la Région DIANA.

Velo Ghislain

Imprimer Imprimer

 

Point de vue : Les manœuvres politiques s’installent

18 mois au moins avant les élections de 2018, l’effervescence de la classe politique se fait ressentir. Les manœuvres de tout-bords sont, désormais, en place. Les tentatives de s’afficher en leader se manifestent à travers les différentes déclarations de ces derniers jours. Les opposants au régime tentent le tout pour le tout d’affaiblir les dirigeants en place. De leur côté, les dirigeants ne ménagent pas leurs peines pour réagir à ces tentatives.
La situation d’Antsiranana marque cette velléité de guéguerre de politique politicienne. Marc Ravalomanana, qui a l’habitude de séjourner à l’hôtel Allamanda, a préféré réserver une suite au Grand Hôtel d’Antsiranana. Etait-ce parce qu’Andry Rajoelina avait séjourné dans cet hôtel la semaine dernière qu’il a préféré ne pas y descendre ? Y avait-il un coup préparé pour faire montre d’un phénomène de victimisation ?
De l’autre côté, les tirs croisés se multiplient. Le mouvement DFP ne baisse pas les bras et entend mener une manifestation politique à Mahamasina dans les prochaines semaines. Les leaders de ce mouvement ont affiché leur détermination de maintenir coûte que coûte cet événement. Un mouvement qui réclame une restructuration totale du système étatique et, de ce fait, la mise en place d’une nouvelle République.
Face à tout cela, les autres entités politiques et hommes politiques dont d’anciens hauts responsables étatiques manoeuvrent en coulisses. Des réunions se multiplient en cachette dans les provinces, notamment à Mahajanga, à Toamasina, à Antsiranana… Des hommes qui agissent, d’une part, pour se préparer pour les futures élections et, d’autre part, pour contrecarrer les programmes de développement en cours. Malheureusement, dans toute cette histoire, bien souvent la foi devient un instrument des politiciens.

Imprimer Imprimer

 

Import / Export agricole : Le traitement des procédures, désormais, informatisé

Les autorisations d’importation et d’exportation seront désormais informatisées afin de sécuriser davantage les opérations. Une convention tripartite venait d’être conclue dans cette optique.

Un protocole d’accord a été signé hier par le ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, représenté par le ministre Rivo Rakotovao, le ministère des Finances et du Budget, représenté par le ministre Vonintsalama Andriambololona et la société GasyNet. lire la suite…

Circulation : Rappel à l’ordre du ministère de la Sécurité Publique

Le ministère de la Sécurité publique a déclaré par communication verbale que les véhicules faisant usage de signes extérieurs particuliers comme les gyrophares, les cocardes et les vitres fumées, seront soumis au contrôle. Le ministère a, en effet, constaté que la voie publique est devenue le théâtre d’ostentation et d’abus de marques de privilège de priorité et d’autorité, résultant à des confusions quant à l’application des lois et règlements. lire la suite…

Rajaonarimampianina au centre Akamasoa : “Ensemble, nous pouvons combattre la pauvreté”

Président Hery Rajaonarimampianina fait de la lutte contre la pauvreté son fer de lance. Ses déclarations et ses actions au profit du développement de Madagascar vont dans le sens de cette lutte. Pas plus tard qu’hier, il a déclaré aux pensionnaires de l’association Akamasoa sa détermination de combattre ce fléau qui affecte la Grande Île. «En 50 années, la pauvreté continue inexorablement de creuser son trou. lire la suite…

La Grande Braderie de Madagascar : Remises de 15% et plus sur les fournitures scolaires

La troisième édition 2017 de la Grande Braderie de Madagascar, organisée par MadaVision sera consacrée à la rentrée scolaire. De nombreux stands parmi les 300 érigés proposeront des fournitures scolaires à prix abordables. Cet événement arrive à point nommé en cette veille de la rentrée scolaire!
« Durant cinq jours successifs, du 30 août au 03 Septembre, les exposants de la Grande Braderie de Madagascar – qui se tiendra au palais de Sports Mahamasina – réduiront de 15% et plus tous les prix de fournitures scolaires », a annoncé hier Harilalala Ramanantsoa, responsable de MadaVision. lire la suite…

Anzisha Price : Rebacca, une jeune Malagasy parmi les finalistes

Chaque année, le prix Anzisha sélectionne les meilleurs jeunes entrepreneurs africains de moins de 21 ans. Si l’année dernière, Tahina Randriarimanana, jeune malgache a remporté la victoire avec son start-up « Fiombonana », une entreprise solidaire et à vocation sociale, qui fabrique des produits laitiers et des produits à base de fruits, cette année, une jeune malgache de 20 ans fait partie des 15 finalistes. lire la suite…

70e anniversaire de l’indépendance de l’Inde : Les festivités battent leur plein

Cela fait 70 ans que l’Inde a obtenu son indépendance après près de deux siècles de colonisation par la Grande-Bretagne. Plusieurs événements seront organisés par l’ambassade de l’Inde à Madagascar pour célébrer cet événement important. La célébration a été inaugurée mardi 15 août dernier, à la résidence de l’Inde, à Analamahitsy, par la cérémonie de levée des drapeaux et à laquelle près de 150 personnes, issues de la communauté indienne et des amis de l’Inde tont été présentes. lire la suite…

Antsoantany : Un nouveau pôle de développement pour Antsirabe

L’Etat procède actuellement à la mise en place des pôles de développement dans le Pays. La Direction Générale de l’Aménagement du Territoire s’est rendue à Antsoantany Antsirabe mercredi dernier pour mettre en place un projet de création d’une nouvelle ville dans cette Commune. «La création de ce pôle de développement est une aubaine pour la Région», a indiqué le DGATE, Gérard Andriamanohisoa. lire la suite…

Infrastructure : Reconstruction prochaine du pont Manakarabe

Le pont de Manakarabe est actuellement impraticable. Celui-ci sera réhabilité selon les promesses du Président Hery Rajaonarimampianina et les travaux débuteront prochainement pour s’achever avant la fin de l’année. Le dossier d’appel d’offres devrait être lancé prochainement.
A la vétusté de ce pont s’ajoute l’absence d’entretien. La première travée du pont s’est effondrée le 12 décembre 2012 par l’intrusion d’un camion poids lourd de plus 40 tonnes. La deuxième travée du pont s’est effondrée le 19 Janvier 2016. lire la suite…