Lundi 21 Aout 2017

Assemblée nationale : Motion de censure avortée

Le gouvernement Kolo Roger reste à sa place et continuera d’assumer ses fonctions. Telle est la décision qui ressort de la réunion d’hier à l’Assemblée nationale. La déchéance du gouvernement n’a pas été adoptée à l’unanimité par les députés. lire la suite…

CENIT : Les Communales avant le 28 novembre

La Commission Electorale Nationale Indépendante de la Transition (CENI-T) confirme qu’il est encore possible d’organiser les Communales avant le 28 novembre 2014. lire la suite…

Bois de rose : Deux opérateurs dans le collimateur

Deux gros opérateurs de bois de rose sont surveillés à la loupe par les autorités, a-t-on appris, hier, de source gouvernementale. Ces deux opérateurs sont très bien connus des services concernés par la lutte contre ce trafic, notamment par les Forces de l’ordre. lire la suite…

AGOA : Grande réunion technique organisée hier

Le Président américain Barack Obama avait déclaré la réintégration de Madagascar au sein de l’AGOA. Toutefois, une longue procédure devra être observée pour concrétiser cette réintégration. En attendant, les employés malgaches s’y préparent. lire la suite…

Nouvelle organisation des marchés de la ville : Des commerçants ambulants réticents

Le chassé-croisé des marchands de rue avec les agents de la Commune Urbaine d’Antananarivo est loin de se terminer. Comme convenu, de nouveaux emplacements sont attribués aux commerçants. lire la suite…

Commerce électronique : Des lacunes juridiques

Les Nouvelles Technologies de la Communication devront servir d’interconnexion entre les opérateurs. Une mauvaise maîtrise des outils devrait compromettre l’utilisation des TIC au service du développement du commerce électronique. lire la suite…

Université d’Antananarivo : Le Salon de la Recherche ouvre ses portes ce jour

Le Salon de la Recherche au service du secteur économique et de l’emploi ouvre ses portes ce matin à l’Université d’Antananarivo d’Ankatso. lire la suite…

Enseignement technique : Examen BEP à partir du 07 juillet

Plusieurs examens officiels sont prévus pour ce mois de juillet. Parmi ceux-ci, figurent les épreuves d’obtention du Brevet d’Etudes Professionnelles ou BEP qui se tiendront le 7 juillet prochain. lire la suite…

Edition du 02 juillet 2014

Edition du 02-07-14

Assemblée nationale des Parlements Francophones : Voyage bloqué pour Jean Max Rakotomamonjy

Les voyages officiels sont généralement à la charge de l’Etat. Les autorités se déplacent pour des missions bien définies et qui ont des intérêts et visées importants pour le pays : sommet, réunion, atelier, salon, rencontres…

Le voyage au Canada de Jean Max Rakotomamonjy, président de l’Assemblée Nationale, a été annulé en dernière minute, nous a informé l’un de ses proches. Faute de moyens financiers, le ministère des Finances et du Budget avait suggéré au numéro un du pouvoir législatif d’annuler son déplacement à Ottawa, Canada. Le président de l’Assemblée nationale devra en effet participer à l’assemblée plénière de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) qui se tiendra du 03 au 08 juillet 2014.
Cette annulation d’un voyage aussi important ne manque pas d’indigner les proches du président de l’Assemblée Nationale. En effet, cette 40ème assemblée plénière devra être caractérisée par la réintégration de Madagascar au sein de l’APF après sa suspension en 2009 suite au changement de régime anticonstitutionnel. Et vu l’enjeu de cet événement, avec la reprise de plusieurs coopérations parlementaires à l’occasion de cette réintégration, les proches du président de la Chambre basse ne peuvent que condamner l’attitude de l’Exécutif. Toutefois, contacté au téléphone hier soir afin d’avoir sa version des faits, le ministre des Finances et du Budget n’a pas daigné répondre à notre appel.
Selon les informations recueillies, cette délégation parlementaire malgache, conduite par le président de l’AN Jean Max Rakotomamonjy et constituée d’un vice-président de l’Assemblée Nationale et de quelques députés, devait quitter Madagascar hier pour se rendre au Canada.
Au final, Madagascar sera représentée à cette APF par Horace Constance, ambassadeur de Madagascar au Canada.
Plusieurs opportunités s’offrent à la Grande Île à l’occasion de cette réintégration de Madagascar au sein de l’APF. La reprise des échanges parlementaires francophone, la formation des députés dans plusieurs secteurs se rattachant au pouvoir législatif ainsi que la formation des acteurs au sein de l’Assemblée Nationale devront être discutés à cette occasion.
Le cas de cette délégation du Président de l’Assemblée Nationale n’est pas isolé, selon des sources informées. Une délégation de femmes parlementaires malgaches devrait rallier Kigali dans les prochains jours, toutefois ce déplacement n’est toujours pas confirmé jusqu’à présent, toujours pour des motifs d’ordre financier.

Marc A.

Classe politique à moderniser

Nous avons marqué la fête nationale le 26 juin 2014 dernier. Un nouveau Président élu démocratiquement a présidé les cérémonies. Cet anniversaire coincidait également avec celui de l’Armée malgache.
La Grande muette, actuellement, est en plein changement. Les postes de commandement passent la main. Il en est de même pour la Gendarmerie et la Police nationales. Mais il existe un dénominateur commun : le souci de rénover, de redorer le blason des Forces de l’ordre.
En fait, où sont passés les responsables militaires, fers de lance de la Transition, et qui ont maté avec poigne toutes les velléités d’opposition au régime de Rajoelina ? Un aspirateur passe actuellement. Et on subodore que les nouveaux dirigeants, au nom de la bonne gouvernance et de l’éthique, sauront défendre les valeurs républicaines et non le régime politique et qu’il faut taper sur les dahalo et autres malfaiteurs, que sur ceux qui expriment des idées autres que celles du pouvoir en place.
C’est maintenant que Madagascar et ses politiciens doivent s’initier au jeu politique sain et démocratique. Il faut une opposition intelligente et constructive. C’est une autre gageure, car nous avons été habitués à l’opposition musclée. Celle qui s’exprime dans la rue ou sur la Place du 13 mai. De 1972 jusqu’à maintenant, les choses ont empiré. C’est d’autant plus grave que le renouvellement de la classe politique est lent. Les partis politiques n’ont pas préparé la relève. Faute de vision et de structure.
La classe politique doit se moderniser. Il faut une loi-cadre pour le financement des campagnes électorales pour qu’au sortir d’un scrutin majeur, le pays réel soit adéquat au pays… électoral (lire légal).