Ciro Visone : “Renforcer les échanges entre les deux pays par une conférence à Antananarivo”

Continuer et renforcer la dynamique des liens économiques entre Madagascar et l’Italie, c’est l’objectif de Ciro Visone, président de la Chambre de Commerce Italie Madagascar (CCIM). Pendant un entretien privé à Ivandry, cet opérateur économique italien a ainsi souligné que l’organisation d’une conférence économique avec la présence d’opérateurs et investisseurs italiens et malagasy à Antananarivo permettra de confirmer cette initiative. «La suite logique de la conférence de Rome de 2017 sera l’organisation d’une conférence à Antananarivo. Ce sera une opportunité de soutenir le développement économique de Madagascar», a-t-il indiqué. Cette position du président de la CCIM qui se rallie aux initiatives du Président de la République visant à accroitre la croissance de la Grande Île, selon ses dires.
Les opportunités que pourront rencontrer les deux pays ne sont pas les moindres, a fait savoir Ciro Visone. Entre autres, il a cité que Madagascar a des potentiels énormes en matière de ressources agricoles, marines et minières. La vanille, l’anacarde, les poulpes, les pierres industrielles, … autant de produits de Madagascar qui intéressent les Italiens. Et de l’autre côté, les Italiens ont également à leur actif des expériences, des technologies ou aussi des produits qui peuvent intéresser Madagascar. «Il faut que les opérateurs des deux pays puissent se mettre en connexion pour que cette dynamique puisse pérenniser», a-t-il indiqué.
Interrogé sur la visite du Pape François à Madagascar, cet opérateur italien a fait savoir que les Malagasy doivent ainsi se préparer à une abondance d’opportunités économiques importantes. «Madagascar a été au centre du monde et le monde veut ainsi connaitre davantage le pays voire investir davantage dans la Grande Île», a-t-il soutenu. En tout cas, cette visite du Souverain Pontife a été une réussite pour Ciro Visone qui a salué par l’occasion l’engagement de Monseigneur Paolo Rocco Gualtieri Nonce Apostolique à Madagascar. «Les Malgaches, dans la cohabitation consolidée de plusieurs religions et ethnies, pourront tirer du message fort du pape François l’encouragement d’une renaissance méritée, y compris dans la perspective d’un rôle plus déterminant de la République malgache dans la communauté africaine et internationale», a-t-il indiqué. Par ailleurs, il a affirmé que la visite apostolique du Pape François à Madagascar est destinée à marquer la population et les institutions au-delà du sens spirituel. «Le pays a un potentiel de croissance et de développement énorme compte tenu du riche patrimoine de la beauté des paysages, de la biodiversité et des ressources naturelles», a-t-il avancé. « L’encyclique Laudato Sii » servira de guide pour une nouvelle « mission » nationale de promotion humaine associée à l’amélioration de la création, a conclu le président de la CCIM.

Marc A.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.