Collectif des candidats : Pour l’annulation de l’élection du 7 novembre

Bien que les résultats ne soient pas encore publiés, les contestations des élections du 7 novembre se multiplient d’ores et déjà. Le collectif des candidats fait partie des contestataires.

Le collectif des candidats réclame l’annulation du scrutin du 7 novembre 2018 dernier. C’est ce qui ressort de leur réunion, organisée hier au domicile de l’ancien président Didier Ratsiraka, à Faravohitra. Les Eliana Bezaza et Tabera Randriamanantsoa ont effectivement justifié leurs revendications à travers l’existence de nombreuses anomalies et manipulations décriées par les citoyens, la société civile, les observateurs ainsi que les candidats aux présidentielles, lesquels font actuellement front commun pour dénoncer une élection entachée de fraudes et d’irrégularités. La situation actuelle tend à confirmer les préoccupations du collectif des candidats, qui avait déjà mis en garde l’opinion publique à propos d’une élection précipitée susceptible d’occasionner des troubles. Le collectif des candidats a saisi cette occasion pour exhorter l’Etat malagasy à procéder à l’annulation pure et simple de l’élection présidentielle organisée au forceps afin de garantir une conjoncture apaisée. Les membres ont en outre appelé la population à rester calme et serein.
Le collectif des candidats a annoncé avoir en leur disposition les preuves susceptibles de remettre en cause le scrutin, et qu’il prévoit de soumettre le dossier y afférent au niveau de la Haute Cour Constitutionnelle.
Tabera Randriamanantsoa s’est en outre abstenu de s’étaler sur les stratégies à adopter par le collectif, arguant que cela fait partie de l’ordre du jour de leur prochaine réunion. Il a appelé à la responsabilité ainsi qu’à la prise de conscience de tout un chacun par rapport à cette élection controversée.

L.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.