Crise politique : L’Ambassadeur d’Allemagne prône le dialogue

«Après quatre ans de travail à Madagascar, je suis convaincu que la très grande majorité de la population malagasy ne veut plus un nouveau bouleversement par la force ou la violence en dehors du cadre démocratique». Ces propos sont de SEM Harald Gehrig, Ambassadeur d’Allemagne à Madagascar.
C’est le dialogue et uniquement le dialogue entre les acteurs malagasy, ainsi que le respect des droits et des règles démocratiques par tous, y compris l’opposition et le gouvernement, qui peut aboutir à des solutions face à la situation qui sévit actuellement à Madagascar, selon ses dires.
La volonté et la pratique du dialogue entre le gouvernement et le parlement européen constitue le principe fondamental qui est devenu la base de règlement du problème intra-Europe. Ce qui est à la base de la réémergence de la prospérité et paix pérenne en Europe, a rappelé l’Ambassadeur d’Allemagne dans son allocution au cours de l’ouverture de la célébration des 135 ans du traité d’amitié entre le Royaume de Madagascar et l’Empire Allemand. Il ne faut pas imposer ses objectifs et ses intérêts de façon unilatérale mais œuvrer pour l’équilibre dans l’intérêt général de la population.
A noter qu’après les événements virulents nationaux de la première moitié du 20ème siècle, la République Fédérale d’Allemagne a consacré une grande partie de son énergie et de ses ressources considérables aux objectifs transnationaux, à la construction d’un monde pacifique et prospère et à la sauvegarde de la nature comme base de la vie humaine.

C.R

Imprimer Imprimer