JIRAMA : Dispatching des groupes électrogènes en bonne voie

Si soixante villes sur les cent quinze approvisionnées en électricité par la Jirama ont subi des problèmes de délestage, le déploiement des groupes électrogènes constitue une lueur d’espoir. La situation s’améliore et dans certaines régions, le délestage est entièrement résolu.
La Jirama poursuit ses efforts d’amélioration de la qualité de service offert à ses usagers et intervient dans les localités qui font encore face à des problèmes de délestage. Dans les régions, le dispatching des groupes électrogènes est sur la bonne voie. Depuis novembre dernier jusqu’à l’heure actuelle, une vingtaine de groupes électrogènes est déployée dans les régions à multiple fréquences de délestage. Certains de ces groupes sont déjà en service comme celui d’Amboasary Sud, Ampanefena, Ihosy, Morondava, Sambava, Antalaha. D’autres sont en cours d’installation, voire en cours d’acheminement. Normalement, l’installation d’un groupe électrogène dure dix jours du fait des différentes étapes et essais techniques auxquels le générateur doit passer.
Dans le domaine de l’énergie, le projet d’hybridation solaire revêt également une importance majeure. Il est prévu que 45 sites produiront au total 70 MW et permettra de faire des économies de carburant allant jusqu’à 20%. Certains de ces projets ont déjà commencé et d’autres devront débuter prochainement. Cette réduction de 20% des dépenses en carburant impactera sur la trésorerie de la Jirama dès l’année prochaine.
Outre le projet d’hybridation solaire, d’autres projets contribuant à l’atteinte des objectifs pour ne citer que «Scaling Solar», ou encore le «projet centrale à charbon» à Imaloto qui aura au départ une capacité de 25 MW et qui pourra atteindre les 60 MW, sont en cours Cette centrale à charbon devrait être achevée d’ici 2022 et prévoit également la construction de ligne Toliara-Fianarantsoa. Et la liste n’est pas exhaustive. L’hydroélectricité constitue une solution pour mettre fin au délestage, mais les projets mettront quelques années à se concrétiser.

C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.