Lutte contre la peste : Le Gouvernement rassure la Communauté Internationale

La lutte contre l’épidémie de la peste n’est jamais négligée par les Autoritées compétentes. En effet, le Premier ministre a eu des échanges d’informations avec l’ensemble de la Communauté internationale à Mahazoarivo.

Le Gouvernement dirigé par le Premier ministre, Chef du Gouvernement Olivier Solonandrasana Mahafaly a réuni hier au Palais de Mahazoarivo l’ensemble de la Communauté internationale, afin de se faire des échanges sur les informations relatives à la lutte contre l’épidémie de peste. Une épidémie qui sévit dans certaines zones de Madagascar. Presque toutes les représentations diplomatiques accréditées à Madagascar ont assisté à la séance de partage d’informations. Le Premier ministre a rassuré que les médicaments y afférents sont suffisamment disponibles mais l’assistance des partenaires restent toujours la bienvenue.
Il appartenait, lors de ce rendez-vous, au ministre des Affaires étrangères Henry Rabary-Njaka de rappeler à juste titre, que tous les acteurs étaient véritablement mobilisés. Il a justifié ses propos par la visite nocturne effectuée par deux membres du Gouvernement en charge de la santé et des transports, accompagnés de plusieurs techniciens, à l’aéroport d’Ivato, pour constater de visu si toutes les recommandations et les dispositifs de contrôle sont bien effectifs et sont mis en place. « C’est important de s’assurer que tout est en place au niveau des frontières», a-t-il souligné. Le Chef de la diplomatie malgache a rassuré que le Gouvernement publie les informations de façon très transparente : « Il n’y a aucune raison de ne pas les publier de cette manière », continue-t-il. Une chose à laquelle il faut une attention particulière, c’est qu’il n’y a pas de psychose, d’après ses dires. Toutes les mesures ont été prises et il y a une totale coopération entre les autorités malgaches et ses partenaires… « Il n’y a aucune raison que nous ne réussissions pas à vaincre cette épidémie », a-t-il conclu. Les diplomates, à leur tour, ont fait part de leur volonté de soutenir Madagascar dans l’éradication de l’épidémie.

Marc A.

Imprimer Imprimer