Mairie d’Antananarivo : La passation aura lieu ce lundi

Pour pouvoir entamer les travaux et promesses de campagne, le nouveau maire de la commune urbaine d’Antananarivo voudrait effectuer au plus vite la passation de service entre le maire sortant et lui même.

Ça y est, la ville d’Antananarivo détient son nouveau premier magistrat. Le tribunal administratif a confirmé hier la victoire de Naina Andrian- tsitohaina en entérinant les résultats provisoires publiés par la CENI, il y un mois.
De source auprès du nouveau maire de la capitale, la passation de service entre lui et le maire sortant Lalao Ravalomanana se fera lundi prochain. Le nouveau maire de la capitale a hâte de prendre les rennes de la capitale d’autant plus que la ville a besoin d’un vrai leader. Lors d’un bref rencontre avec les journalistes à la sortie du palais de la justice Anosy hier, Naina Andriantsitohaina a déclaré que le sentier est grand est qu’il faut commencer dès maintenant. Il a fait sans doute allusion aux évènements qui se sont produits mercredi dernier. La montée des eaux suite à la pluie abondante qui s’est abattue sur la capitale qui a fait au moins quatre morts.
La mise en pratique de ses promesses de campagne est urgente. La population tananarivienne aspire en effet à un grand changement. Le ramassage régulier des ordures, la question de l’Easy Park, l’assainissement des canaux dans les quartiers, la fluidité de la circulation avec la mise en place d’un téléférique dans la capitale sont autant des promesses de campagne faites que la population attend impatiemment.

Conseil Municipal

Par ailleurs, la bataille au sein de la mairie de la capitale sera encore rude en ce qui concerne le conseil municipal. En effet, ni l’IRK qui soutient Naina Andriantsitohaina, ni le TIM n’a obtenu la majorité. Les deux formations ont raflé 25 sièges chacune sur les 55 composant le conseil municipal de la ville d’Antananarivo. La formation KOMBA a obtenu officiellement trois sièges, un de chaque pour la formation de Lalatiana Ravololomanana et de Tina Randrianantoandro.
Le poste de président du conseil est encore incertain. Les deux formations IRK et TIM semblent s’intéresser à ce poste. Les batailles de couloir et les alliances commencent déjà à se former. Pour le TIM, obtenir le poste de président du conseil municipal signifierait encore une grande victoire. En effet selon la loi 2014-020 relative aux collectivités territoriales décentralisées, en cas de parité lors d’une délibération au sein du conseil municipal, la voix du président du conseil compte double. L’IRK qui reste encore un favori sur ce terrain. D’après des informations recueillies auprès des quartiers généraux des formations politiques, les conseillers municipaux issus des autres formations auraient déjà conclu des accords avec l’IRK dans le cadre de cette élection du président du conseil. Le TIM quant à lui ne reste pas les bras croisés, il ne compte pas se laisser faire facilement.

Velo Ghislain

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.