Ministère de la Justice : Deux députés toujours en prison

Deux députés figurant parmi ceux fraîchement élus sont toujours placés en détention provisoire et en attente de leur procès, d’après le ministre de la Justice, garde des sceaux Jacques Randrianasolo, à l’issue d’un bref entretien avec les journalistes à l’Assemblée Nationale de Tsimbazaza hier. Il s’agit des députés élus dans les districts de Mahabo et de Fandriana. Les affaires les concernant sont actuellement en cours d’instruction à la Cour de Morondava et celle d’Anosy. Ils sont toujours présumés innocents jusqu’à preuve du contraire, selon le ministre. Cependant, selon toujours Jacques Randrianasolo, s’ils viennent à faire l’objet de condamnation au terme de leurs procès, le tribunal est parfaitement habilité à demander la levée de l’immunité parlementaire dont ils bénéficient actuellement. Ils devront en conséquence répondre de leurs crimes et jetés en prison. Cette disposition vient ainsi entériner celle déjà annoncée par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) concernant les députés incriminés.

L.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.