Ministre Voahary Rakotovelomanantsoa : Améliorer l’accès à l’eau potable

Améliorer l’accès à l’eau potable tant dans les grandes villes qu’en milieu urbain. Tel est le défi que se lance Voahary Rakotovelomanantsoa, Ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène. Elle l’a indiqué hier, dans son discours, au cours de la cérémonie de passation. Elle dévoilera sa stratégie prochainement. Voahary Rakotovelomanantsoa n’avance pas à tâtons, puisqu’elle connaît ce domaine dans laquelle elle baigne depuis une dizaine d’années.
Nombreux sont ceux qui n’ont pas accès à l’eau potable dans le Sud du pays. Née à Taolagnaro et ayant vécu dans cette partie Sud du pays, elle sait ce qu’endure ceux qui doivent parcourir des kilomètres pour chercher de l’eau, et ressent ô combien important est l’accès à l’eau potable. En matière d’adduction d’eau, l’ensemble du pays constitue une priorité, selon ses dires. Les actions ne se limiteront pas aux grandes villes mais concerneront aussi les communes et districts en milieu rural. Un état des lieux sera réalisé.
Il importe de travailler ensemble, a-t-elle indiqué dans son allocution, devant le personnel du Ministère. Elle a noté par ailleurs que les partenaires étaient là et continueraient à être là. «Ensemble nous réussirons à augmenter l’accès à l’eau potable sans léser l’assainissement, tout en mettant en exergue l’hygiène». Christian Ramarolahy, son prédécesseur occupe désormais le poste de Ministre de l’Energie et des Hydrocarbures.

C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.