Musique : Pléiade d’artistes pour interpréter Naly Rakotofiringa

Le «Kalon’ny fahiny» ne suscite pas toujours autant la passion, notamment auprès des jeunes d’aujourd’hui. Même s’il existe quelques nostalgiques parmi la nouvelle génération, ce genre musical demeure pour beaucoup celui des «zanak’antitra». C’est ce qui ressort à l’issue d’une conférence de presse donnée hier au siège du de Gas Event, à la Résidence d’Anjohy.
Gothlieb a soulevé l’importance de mettre en avant le «Kalon’ny Fahiny» afin que les jeunes puissent s’imprégner des valeurs véhiculées à travers ce genre musical. Le «Kalon’ny Fahiny» ne se limite pas seulement au statut de simple musique, mais a comme principal vertu d’éduquer ceux qui l’écoutent. A cet effet, un panel d’artistes de renoms, toutes générations confondues, à savoir Salomon, Gothlieb, Lilie, Luk, Zozo, Mirana du Collectif Ry Kala Vazo et Lily vont se retrouver sur scène le temps d’un concert afin d’interpréter les œuvres de l’incontournable l’auteur-compositeur et à la fois poète Naly Rakotofiringa.
Ces artistes ont d’un commun accord déduit que les œuvres de Naly Rakotofiringa constituent de véritables patrimoines, par conséquent, ils se sont donnés pour mission de transmettre cet héritage à la nouvelle génération, pour qu’il puisse se perpétuer à travers le temps. Force est effectivement de reconnaitre que le «Kalon’ny fahiny» commence à susciter l’enthousiasme auprès des jeunes et c’est justement cette ferveur que Gothlieb et consorts entendent promouvoir. Un concert devra incessamment être organisé avec Gas Event dans la capitale pour l’occasion.

L.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.