OIT : Renforcement de capacités pour un travail décent à Madagascar

Afin de promouvoir un travail décent à Madagascar, un atelier de renforcement de capacité des acteurs locaux sur les normes internationales du travail de l’organisation international (OIT) s’est tenu à l’hôtel Colbert Antaninarenina le 07 octobre, lequel s’est finalisé hier. L’objectif est de déterminer les moyens pour mettre en œuvre les conventions internationales nouvellement ratifiées par Madagascar, lesquelles concernent notamment la Convention N°151 sur les relations de travail dans la Fonction publique et la Convention N°154 sur la négociation collective. Ainsi, des dirigeants syndicaux, des agents publics et des gestionnaires de ressources humaines de l’Etat ainsi que des spécialistes en la matière relevant de l’Organisation International du Travail (OIT) ont participé à cet atelier. «Faire avancer la justice sociale et promouvoir le travail décent», tel a été le thème adopté pour cet atelier. En effet, il vise à renforcer les capacités des dirigeants syndicaux des agents publics et des responsables de la gestion des ressources humaines des Ministères et autres Institutions, des Etablissements publics et des Collectivités décentralisées pour la préparation de l’alignement des textes nationaux et l’élaboration de la politique nationale de la Fonction publique.
Rapellons que l’atelier de renforcement de capacités fait suite à la participation de Madagascar à la Conférence internationale du travail tenue dernièrement à Genève avec la participation de la Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Fonction Publique et des Lois Sociales.
Par ailleurs, l’atelier permettra d’introduire auprès des participants la déclaration de l’avenir du travail ; les familiariser sur l’aspect normatif de l’OIT, et discuter des différentes conventions sur la liberté syndicale, la négociation collective et l’importance de la résolution des conflits dans la Fonction publique.

Narindra R.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.