Pisciculture : Provendes pour le “Tilapia” et la “Carpe” disponibles

La non maitrise de la technique de pisciculture, tel est le principal problème à Madagascar quant à ce secteur. Les poissons ont besoin de nourritures. En effet, la qualité de l’alimentation des poissons constitue un facteur clé au développement de l’aquaculture puisque cela va conditionner la productivité, la qualité des produits et l’impact environnemental. L’aliment intervient à tous les stades de l’aquaculture intensive, notamment du stade larvaire au grossissement avant abattage. Des provendes pour poissons sont désormais disponibles sur le marché. Le Farmshop a lancé cette nouvelle gamme de produits pour la «carpe» et le «tilapia». La cérémonie de lancement a été récemment effectuée lors d’une conférence à Andavamamba avec la présence d’acteurs de la filière pisciculture. Il s’agissait d’une gamme qui se décline en quatre références selon l’âge et la taille des poissons, et dont le démarrage à la finition, ceux du grossissement et des géniteurs. «Avec une flottabilité de plus de cinq heures, la Provende de la Carpe et du Tilapia facilite le nourrissage pour les pisciculteurs qui voient les poissons consommer l’aliment en surface et réduit donc les pertes d’aliments», a expliqué un responsable de Farmshop. Un poisson pourrait atteindre en 5 à 6 mois d’élevage 400 grammes, a-t- on appris.
Notons que dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie pour le développement durable de l’aquaculture à Madagascar, les autorités s’attèleront également à l’extension et à la vulgarisation des techniques améliorées en aquaculture, à l’augmentation du nombre d’aquaculteurs, et à l’amélioration de la productivité et de la qualité des produits d’aquaculture. La mise en place des plateformes des acteurs de la filière aquacole est prévue pour mieux renforcer les partenariats.

Jemima R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.