Point de vue : Indépendance: le paradoxe persiste

L’Indépendance de Madagascar a-t-elle été voulue ou était-elle simplement donnée ? Un sujet de réflexion dont bon nombre d’historiens s’attèlent pour y répondre. Certes, il y existe un sentiment de vouloir se débarrasser de l’empire colonial depuis même l’annexion de Madagascar en 1896 mais la suite des évènements et le parcours de la Grande Île sur le plan économique, politique et social mérite réflexion. Les insurgés du 29 mars 1947 avaient minutieusement organisé leur plan pour mettre l’empire colonial dans le chaos mais la répression n’était pas à ignorer. Des répressions qui ont fait tant de victimes civiles dans le rang des Malagasy.
Toutefois, le processus de décolonisation se dévoilait en reconnaissance de la participation des citoyens des pays colonisés à la seconde guerre mondiale. Au lendemain de la fin de la grande guerre, le processus a été accéléré. Madagascar n’était pas en reste. Cette accélération a-t-elle été dictée ou plutôt un «bon débarras» pour la France ? En tout cas, Madagascar n’a pas pu prendre en main son destin lorsque la rupture était totale après les années 1975. Rappelons qu’il a fallu d’autres évènements et d’autres insurrections pour sortir Madagascar du joug de la colonisation. 1er avril 1971, 13 mai 1972, 10 août 1991, … des dates qui rappellent toujours les évènements politiques visant la libération de Madagascar.
Et après ses évènements, le pays régressait sur le plan économique. Le concept de Nation est remis en question parfois, les gestes patriotiques du simple citoyen deviennent insuffisants voir incompréhensibles des fois. Le pays est facilement influencé par les forces étrangères. Nous nous attelons pour y remédier ces dernières années. Le pluralisme du partenariat, l’ouverture de Madagascar sur les autres pays et continents ainsi que l’appel aux investissements internationaux en sont la preuve. Faire comprendre notre histoire, notamment les évènements de 1947, aux générations futures par la voie de l’éducation en est un moyen efficace de rallumer le feu du patriotisme. Un feu qui a été menacé … d’extinction plusieurs années auparavant.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.