Point de vue : Laïcité de l’Etat : Madagascar un débat clos ?

Le principe de la laïcité de l’Etat a-t-il réellement sa place dans le pays ? Bon nombre d’observateurs se posent la question. Les avis divergent dans le milieu politique et dans la sphère des intellectuels. Les interventions directes de l’Eglise ou de la Religion dans les affaires d’Etat n’ont jamais pu s’installer dans la Grande Île. La libre pratique de la religion a toujours été le vécu du citoyen malgache. Si les Malgaches sont des croyants sans leur sens propre, aucun prélat n’a encore occupé les hautes fonctions de l’Etat dans l’histoire de notre Nation.
C’est le cas contraire des autres pays à l’instar de la France. Le principe de la laïcité a été adopté en France lorsque l’Eglise s’est fortement immiscée dans les affaires de l’Etat ayant ainsi alimenté la révolution de 1789. La France qui n’a pas ménagé d’efforts pour adopter la séparation juridique des Eglises et de l’Etat. Le but était de lutter contre le cléricalisme de l’époque. Les clergés qui avaient beaucoup d’influence sur les affaires politiques et publiques à ce temps là.
Madagascar a-t-elle vécu ce même sort que la France? La réponse est « non ». Alors, pourquoi la question de la laïcité alimente toujours les débats au sein de la classe politique et celle de la société civile ? Notre Constitution garantit cette pratique de la laïcité mais qu’il appartient à chaque citoyen, à chaque dirigeant, à chaque responsable étatique et à chaque dirigeant religieux de respecter le choix des uns et des autres. Faut-il rappeler que les citoyens de la Grande Île ont toujours su cohabiter dans la diversité religieuse lorsque les chrétiens, les musulmans, les adeptes des croyances traditionnelles ont toujours su rendre plus harmonieuse notre société. Ce qui dit que le principe de la laïcité de l’Etat ne se décrete plus dans le pays, il s’est installé dans notre société. Un principe entièrement acquis depuis l’indépendance de notre Nation.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.