Point de vue : Madagascar un nouvel exemple de démocratie

La gestion des crises, l’instauration de la stabilité, le développement économique, l’alternance apaisée du pouvoir, retour à l’ordre constitutionnel, … Les points, y en avaient. Madagascar et le peuple malagasy ont franchi ces étapes en 2013 puis en 2018 lorsque ce peuple aspirait à un changement et à un développement de son pays. Avec l’appui de la Communauté Internationale, les élections législatives et présidentielles ont pu se réaliser de manière apaisée respectant l’alternance démocratique.
Maintenant, ce peuple aspire à une nouvelle configuration. La mise en place d’une opposition forte, crédible et légitime. N’a-t-il pas le droit de s’orienter davantage vers ces gestes qui ont, rappelons-nous, porté Madagascar au-devant de la scène internationale ? Personne ne croyait plus en l’avenir de la Grande Île qui a été jugée par certains diplomates comme un Etat plongé dans une faillite il y a encore 10 années de cela. Néanmoins, les Malagasy ont pu sauver leur propre Nation en passant par des élections libres et apaisées. Des élections qui ont mené à d’autres scrutins ayant permis le parachèvement de la mise en place des Institutions de la République.
Est-ce une bonne méthode visant à œuvrer pour le développement de notre pays ? Alors que tous les politiciens se disent travailler en mettant au-dessus de tout «l’intérêt supérieur de la Nation». Toutefois, cette opposition a encore du mal à voir le jour. Une opposition dirigée par une personnalité en dehors du parlement est visiblement rejetée par les parlementaires de la majorité à l’Assemblée Nationale. Faut-il rappeler que le Chef de l’opposition qui jouira d’un statut spécifique sera le garant de cette démocratie ? Et n’oublions pas aussi que la loi 2011-013 a été initiée durant la période de la Transition, notamment par ceux qui sont actuellement au pouvoir. Cette modification laisse à croire qu’une personnalité est visée et ce dans le but de l’empêcher de s’installer à la tête des opposants du pays.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.