Présidentielle 2018 : Le parti vert prépare le terrain

66

S’agit-il de premiers jalons pour un «come-back» du parti vert ? Après des années de silence-radio, Alexandre Georget, président national de ce parti, prépare son terrain pour les présidentielles de 2018. Pas plus tard que samedi dernier, les membres du bureau national de ce parti avaient mis en place sa base pour les 34 Fokontany du 3ème Arrondissement de la Capitale. Lors de la cérémonie qui s’est déroulée à Mangasoavina, Alexandre Georget de présenter officiellement les leaders du parti vert de cet Arrondissement.
Il a également saisi l’occasion pour faire savoir la position du parti vert sur l’échiquier politique au pays. Cette formation politique se trouve dans l’aile gauche et oppose au régime Rajaonarimampianina. Pour Alexandre Georget, rien ne va plus au pays et le Régime actuel a failli à sa mission de développer le pays.
Le parti avait participé aux présidentielles de 2013 et fait partie intégrante de l’ARMADA, qui rassemble le MAPAR d’Andry Rajoelina, le MMM de Hajo Andrianainarivelo, le AVANA de Jean Louis Robinson, ainsi que Hiaraka Isika de Camille Vital. Cinq personnalités de l’ARMADA sont présidentiables et prêts à participer à la course à la Magistrature suprême de 2018. Cependant, l’ARMADA ne présentera qu’un candidat unique aux prochaines présidentielles.
Membre des verts en Afrique et au niveau mondial, le parti vert dirigé par Alexandre Georget respecte les principes de la démocratie et de la justice sociale et il protège la nature. Cette formation politique implantera ses ramifications dans toutes les Régions de l’île.

 Vola R.

Imprimer Imprimer